L'analyste devenu PDG.

Louis Carey Camilleri est né le 13 janvier 1955 à Alexandrie, en Egypte, de parents d’origine maltaise et il a vécu au Caire. Il a fait sa scolarité en Angleterre puis fait ses études en Suisse, où il a obtenu une licence en économie et en gestion d'entreprise à HEC Lausanne, la Faculté des sciences économiques et commerciales de l'Université de Lausanne.

Dès 1978, il a intégré le groupe Philip Morris Companies (aujourd'hui devenu Altria Group) en tant qu’analyste en business development pour le plus le quitter. Il a occupé divers rôles tout au long de son parcours au sein de l’entreprise, avec de plus en plus de responsabilités, notamment dans les affaires liées à la vente de cigarettes en Europe et au Moyen-Orient.  

En 1995, il est devenu président et PDG de Kraft Foods International. Il a été directeur de Kraft Foods Inc. de mars 2001 à décembre 2007 et a été le président du conseil d'administration de Kraft de septembre 2002 à mars 2007. Il a aussi siégé au conseil d'administration d'América Móvil d'avril 2011 à mars 2019, et a précédemment siégé au conseil d'administration de Telmex International à partir de décembre 2009. 

En novembre 1996, il est nommé vice-président directeur et directeur financier de Philip Morris, postes qu’il a conservé jusqu'en avril 2002. A cette date, il est devenu président directeur général de PM. Début 2007, quand Philip Morris International a quitté Altria, il en est devenu PDG. Mais c’est bien par le biais de Philip Morris, sponsor de longue date de a Scuderia Ferrari, que Camilleri s’est rapproché de Ferrari, en étant lui-même collectionneur de voitures du Cheval cabré. 

Quelques semaines après sa dernière apparition en public, en juillet 2018, le PDG de Ferrari Sergio Marchionne prend congé pour subir ce qui est décrit comme une intervention chirurgicale au niveau de l’épaule à Zürich, en Suisse. Cependant, le jour de l’opération, il est annoncé qu’il ne reprendra pas son poste et le 21 juillet, il démissionne de l’ensemble de ses mandats. Quatre jours plus tard, il décède à l’âge de 66 ans. Louis Camilleri est alors nommé PDG de Ferrari, à 63 ans, alors que John Elkann devient présent du conseil d’administration.  

Sous la direction de Camilleri, l’écurie de F1 affiche à partir de la fin 2018 l’initiative « Misson Winnow », visant à promouvoir les projets et produits non directement liés au tabac de Philip Morris. Cette publicité pose quelques questions sur le plan légal, les restrictions étant importantes en la matière dans le cadre des événements sportifs. Ainsi, même si elle demeure dans le nom officiel et sur les carrosseries des monoplaces, elle doit disparaître d’un certain nombre d’épreuves du calendrier en raison des législations nationales. 

Côté routier, alors que Marchionne avait annoncé en janvier 2018 que Ferrari serait le premier constructeur de voitures de luxe à proposer une sportive 100% électrique, Camilleri explique finalement fin 2019 que les conditions techniques ne sont pas encore réunies pour qu’un tel modèle arrive avant l’horizon 2025. « L’électrification chez Ferrari passera par des véhicules à motorisation hybride », ajoute ainsi Camilleri. Dans un premier temps, la marque s’est fixé l’objectif de vendre 60% de propulseurs hybrides entre 2020 et 2024.