100% de podiums pour Michael Schumacher à son volant !

La F2002 est une monoplace conçue par la Scuderia Ferrari pour participer au Championnat du monde de Formule 1 2002. Elle est mue par un moteur V10 à 90° de 3 litres de cylindrée dont la puissance avoisine les 860 chevaux à 18 600 tr/min. Elle succède à la très performante F2001 qui a dominé la saison précédente.  

Si elle s'appuie sur des principes validés en 2001, la F2002, conçue sous la direction de Ross Brawn, est plus qu'une simple évolution. C'est une révolution se démarquant de la concurrence par son aspect avant-gardiste : boîte de vitesses "seamless" ultra-compacte et 15% plus légère, cheminées d'extraction pour optimiser l'utilisation des gaz d'échappements à des fins aérodynamiques, capot moteur galbé à l’extrême, etc.  

Néanmoins, ces innovations ont un coût et la Scuderia n'est pas en mesure d'aligner son nouveau modèle pour le premier Grand Prix de la saison, en Australie. Il faut attendre le troisième rendez-vous, au Brésil, pour que la F2002 entre en action et remporte sa première victoire aux mains de Michael Schumacher. La tradition depuis 1999 de voir le nouveau modèle de Ferrari être victorieux pour ses débuts est donc perpétuée.

L'Allemand remporte dans la foulée les quatre premiers Grands Prix auxquels la F2002 a pris part. Suit une domination sans partage des Rouges en catégorie reine. Williams et McLaren réalisent quelques coups d'éclat qui se révèlent bien trop insuffisants pour perturber le rouleau compresseur Ferrari.  

Michael Schumacher, Rubens Barrichello

Le seul point noir de cette saison, paradoxalement, illustre la mainmise de la Scuderia sur la Formule 1 : assurée de faire le doublé en Autriche, Ferrari a recours aux consignes et ordonne à ses pilotes d'échanger leur position en toute fin de course, offrant aux spectateurs du monde entier un spectacle peu élégant. Une telle mascarade entraîne la réouverture du débat sur les consignes d'équipe pour mener à leur interdiction les saisons suivantes.  

Cet épisode malheureux est cependant la seule ombre au tableau de l'équipe dirigée par Jean Todt en 2002, puisque la Scuderia domine le championnat assez facilement : 15 victoires sur 17 possibles (11 pour Schumacher, 4 pour Barrichello), le titre Constructeurs pour Ferrari et le titre Pilotes pour le Baron rouge dès le Grand Prix de France, soit six courses avant la fin du calendrier ! Avec la F2002, Schumacher a toujours terminé sur l'une des deux premières marches du podium. 

Galerie: Ferrari F2002 (2002)

Une fois encore, le travail de Ross Brawn, Rory Byrne, Aldo Costa et Nikolas Tombazis, ainsi que la collaboration étroite avec Bridgestone et Shell, ont placé la Scuderia au firmament, ne laissant à la concurrence que quelques miettes. La F2002 est si performante que Ferrari se permet de la réutiliser pour les quatre premiers Grands Prix de la saison 2003, Schumacher remportant même la course à Imola, théâtre de la dernière participation de la F2002 en catégorie reine.

Les résultats de la F2002

Grand Prix du Brésil 2002
#1 - Michael Schumacher 1    
Grand Prix de Saint-Marin 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 2
Grand Prix d'Espagne 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello NP
Grand Prix d'Autriche 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 2
Grand Prix de Monaco 2002
#1 - Michael Schumacher 2 #2 - Rubens Barrichello 7
Grand Prix du Canada 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 3
Grand Prix d'Europe 2002
#1 - Michael Schumacher 2 #2 - Rubens Barrichello 1
Grand Prix de Grande-Bretagne 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 2
Grand Prix de France 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello NP
Grand Prix d'Allemagne 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 4
Grand Prix de Hongrie 2002
#1 - Michael Schumacher 2 #2 - Rubens Barrichello 1
Grand Prix de Belgique 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 2
Grand Prix d'Italie 2002
#1 - Michael Schumacher 2 #2 - Rubens Barrichello 1
Grand Prix des États-Unis 2002
#1 - Michael Schumacher 2 #2 - Rubens Barrichello 1
Grand Prix du Japon 2002
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 2
Grand Prix d'Australie 2003
#1 - Michael Schumacher 4 #2 - Rubens Barrichello AB
Grand Prix de Malaisie 2003
#1 - Michael Schumacher 6 #2 - Rubens Barrichello 2
Grand Prix du Brésil 2003
#1 - Michael Schumacher AB #2 - Rubens Barrichello AB
Grand Prix de Saint-Marin 2003
#1 - Michael Schumacher 1 #2 - Rubens Barrichello 3