Pininfarina est une entreprise italienne de design automobile cofondée en 1930 par Gian-Battista "Pinin" Farina et Gaspare Bona. Basée à Turin, elle est avant tout connue pour être le partenaire design historique de Ferrari. Pininfarina est pionnière dans la fabrication des carrosseries monocoques, à une époque où la norme est encore aux carrosseries sur châssis. 

La société fait l'acquisition, dès sa première année d'activité, d'une soufflerie et se lance dans la production de plus de 40 carrosseries jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale, dont la superbe Lancia Aprilia, coupé très aérodynamique pour l'époque. L'entreprise est réquisitionnée en 1940 par le gouvernement fasciste de Benito Mussolini à titre d’effort de guerre et fabrique divers engins pour l'armée italienne.

Au sortir de la guerre, Pininfarina entame une collaboration étroite avec Peugeot, pour laquelle elle crée de nombreux modèles au fil des décennies : 403, 404, 504, 205, 306, 406 Coupé...  
C'est en 1952 que l'entreprise italienne débute sa collaboration avec la toute jeune mais déjà prestigieuse Ferrari. Sergio Pininfarina, le fils de Gian-Battista, va convaincre Enzo Ferrari des bienfaits de l'architecture à moteur central arrière. C’est ainsi qu'est née la Dino Pininfarina 206 GT Speciale en 1965. 

Par la suite, ce sont des dizaines de modèles plus légendaires les uns que les autres, aux architectures variées, que produisent de concert Pininfarina et Ferrari : 250 GT Lusso (considérée par beaucoup comme la plus belle Ferrari jamais produite), Testarossa, 308, 288 GTO, F40, Enzo, 458 Italia, etc. 

Après une première période d'évolution structurelle dans les années 1950, avec la fabrication d'une usine aux abords de Turin, à Grugliasco, Pininfarina continue son développement dans les années 1980. Elle crée un centre d'étude, le "Pininfarina Studi e Ricerche", afin de séparer la partie Recherche et Développement de la partie Fabrication qui jusqu'ici cohabitaient à Grugliasco.

Elle ouvre également une usine à San Giorgio en 1986 pour produire les carrosseries de la Cadillac Allante pour General Motors. Enfin, elle inaugure une autre usine en 1997 à Bairo Canavese, portant le total d'usines dédiées à la fabrication d'automobiles à trois, toutes au nord de l'Italie. 

Malheureusement, la crise économique qui débute en 2008 affecte Pininfarina qui accumule de lourdes dettes. La famille Pininfarina doit vendre une partie de ses parts dans l'entreprise et n'est plus actionnaire majoritaire. La situation ne fera que se dégrader et la production automobile doit être abandonnée en 2011 et mène à la fermeture des usines de Grugliasco, Bairo Canavese et San Giorgio. 

Le groupe indien Mahindra rachète en 2015 la Pininfarina SpA à hauteur de 168 millions d'euros environ et annonce en 2018 vouloir faire de Pininfarina un constructeur à part entière. Elle dévoile au salon de Genève 2019 une hypercar électrique de 1900 chevaux : la Pininfarina Battista. Au cours de son histoire, Pininfarina a produit environ 250 modèles et en a dessiné plus d'un millier.