Une couleur peu répandue pour une F50.

Tokyo offre une forte concentration de voitures exclusives et le quartier d'Akasaka est bien connu des amateurs de supercars. Lors d'un séjour au Japon, le photographe KVC s'est rendu dans cet endroit un peu particulier.

Après quelques recherches et quelques prises de contact, le voici qui se retrouve à discuter avec un possesseur d'automobiles d'exception, incarnant parfaitement cette passion qu'ont les japonais pour les engins à quatre roues.

Le rendez-vous est donné un samedi matin dans d'un parc près du Tōgū Palace. Pas un bruit, jusqu'à cette déflagration. Un coup d'œil à gauche, un coup d'œil à droite, et là, au loin, la voiture se dessine. Il s'agit d'une rare Ferrari F50 ! Non content d'avoir surpris notre photographe avec la belle italienne, le propriétaire l'invite à bord pour une balade dans les rues de Tokyo pendant une trentaine de minutes. Vient ensuite le moment d'immortaliser le bolide, qui devient un véritable "Transformer" lorsque les capots avant et arrière s'ouvrent.

KVC - Ferrari F50 à Tokyo
KVC - Ferrari F50 à Tokyo
KVC - Ferrari F50 à Tokyo
KVC - Ferrari F50 à Tokyo

Le propriétaire présente son auto et avoue avoir changé quelques éléments de sa Ferrari. Au Japon, c'est une pratique très répandue de modifier son automobile. Et comme la demande est forte, il existe de nombreux préparateurs. En l'occurrence, sur cette F50, il s'agit de l'un des préparateurs les plus célèbres : Anija.

Ce dernier s'est chargé de redessiner l'aileron arrière et d'installer de nouvelles jantes. Cette Ferrari est donc l'une des rares F50 à disposer de jantes totalement différentes du jeu d'origine créé par Ferrari pour son modèle.

KVC - Ferrari F50 à Tokyo

Outre ces modifications, la F50 se démarque surtout par sa superbe couleur blanche. Et cette peinture n'est pas anodine puisque le blanc est une couleur très populaire au Japon, il symbolise le sakura, une fleur appréciée et représentative du pays qui ne se montre qu’au début du printemps.

Pour voir plus de photos de cette Ferrari F50, n'hésitez pas à vous abonner au compte Instagram de son propriétaire en suivant ce lien !

Galerie: Ferrari F50 à Tokyo