Maintenant oui.

Dans notre rubrique "Avez-vous déjà vu", spécialement dédiée aux curiosités de l'industrie automobile, nous vous avons déjà parlé d'une Ferrari 250 GTO transformée en "Hellcat", d'une Ferrari F40 "Cyberpunk" et de la même supercar driftant sans vergogne sur une route montagneuse enneigée au Japon. De bien belles images, c'est certain.

Mais ce que nous vous présentons aujourd'hui est bien plus étrange. Place à une Citroën 2CV fourgonnette... équipée d'un moteur V8 Ferrari. Quoi de plus normal après tout ? Cette création pour le moins extravagante est signée Nimik Team et a déjà quelques années au compteur.

Néanmoins, un petit flash-back pour découvrir ou redécouvrir cette auto surprenante vaut largement le détour, en témoigne la vidéo ci-dessus.

Avec une légère tendance à la provocation, Nimik Team et ses ingénieurs ont ainsi passé plus de 1500 heures et ont dépensé plus de 180'000 € afin de créer ce petit bijou de mauvais goût. En effet, tout oppose cette 2CV fourgonnette et la Ferrari F355 dont elle puise sa mécanique. Et la peinture rouge sur la carrosserie ne change rien à l'affaire. 

Comme son nom ne l'indique pas, la "deudeuche" développe une dizaine de chevaux d'origine. 1500 heures plus tard, la voici équipée d'un bloc V8 de 3,5 litres de cylindrée, placé en position centrale arrière, d'une puissance de 375 ch ! La vitesse maximale atteint 290 km/h, oui vous avez bien lu. Comme la Citroën n'a pas été pensée pour accueillir un V8, le préparateur a notamment installé de larges aérateurs au niveau des ailes arrière pour laisser respirer tout cet attirail. 

Au final, la voiture semble bel et bien tenir la route, pourtant ce n'était pas gagné d'avance ! Pourquoi ? Principalement parce que celle-ci repose sur un châssis de Ferrari F355 mais il s'agit également d'un châssis accidenté ! Rien ne va, décidemment...