Les deux premières séances d'essais libres au Nürburgring ayant été annulées à cause des conditions météorologiques, Mick Schumacher et Callum Ilott vont devoir attendre pour faire leurs débuts en week-end de Grand Prix. Probablement jusqu'à la dernière course de la saison.

Tous deux membres de la Ferrari Driver Academy, Mick Schumacher et Callum Ilott étaient censés participer aux Essais Libres 1 du Grand Prix de l'Eifel avec Alfa Romeo et Haas respectivement, mais la pluie et le brouillard ont empêché l'hélicoptère médical de décoller au Nürburgring, et aucun tour de piste n'a pu être effectué.

Désormais, les deux leaders du championnat de Formule 2 vont probablement devoir patienter jusqu'au mois de décembre compte tenu du contexte des prochains Grands Prix, comme l'explique à merveille Mattia Binotto, directeur de la Scuderia.

"C'est évidemment dommage pour eux, cela aurait été une belle opportunité de faire leurs débuts en F1", déplore Binotto. "Bien sûr, nous allons essayer de réorganiser ça lors des courses à venir, mais ce sera très difficile. Le prochain circuit, Portimão, est nouveau pour tout le monde, pour la F1, donc je pense que nos pilotes titulaires auront besoin de s'entraîner également. Il y a Imola, qui a lieu sur deux jours, puis la Turquie, encore un nouveau circuit. Ensuite, c'est Bahreïn, où ils ont leurs courses de F2 pour conclure le championnat, donc ils doivent être concentrés. La prochaine opportunité sera très probablement Abu Dhabi, et pas avant. C'est une opportunité manquée, mais encore une fois, nous n'avons pas le choix."

Il sera alors difficile pour Ferrari de faire rouler ses trois poulains évoluant aux avant-postes en Formule 2, à savoir Mick Schumacher (premier, 191 points), Callum Ilott (deuxième, 169 pts) mais aussi Robert Shwartzman (cinquième, 140 pts). Ce dernier s'illustre en tant que rookie dans l'antichambre de la F1 et était effectivement censé rouler pour Alfa Romeo en EL1 à Abu Dhabi. Rappelons que le championnat de F2 se conclura par deux meetings à Bahreïn, en marge des Grands Prix de F1 correspondants.