En 2007, Ferrari remporte les deux titres en jeu au terme d'une saison baignée par les scandales.

Au cours des prochaines semaines, FerrariChat vous dévoilera les 10 meilleures monoplaces de Formule 1 construites par la Scuderia Ferrari. Ce "top 10" se base avant tout sur le palmarès des voitures mais aussi sur leur importance dans l'histoire de la marque italienne.

En sixième position, nous trouvons la Ferrari F2007 qui, comme son nom l'indique, a participé à la saison 2007 de Formule 1. Il s'agit de la plus jeune Ferrari de notre liste, tout simplement car il s'agit de la dernière Ferrari ayant permis à l'un de ses pilotes de décrocher le titre mondial.

La F2007 est la première monoplace à ne pas être conçue par l'ingénieur Rory Byrne depuis la F310 de 1996. Afin de gagner en performance, l'empattement a été rallongé de 85 millimètres par rapport à la monoplace de 2006. Et pour la première fois de son histoire, Ferrari adopte une suspension avant de type "zéro quille".

Cette année-là, la Scuderia entre dans une nouvelle ère. Le triumvirat Michael Schumacher, Ross Brawn et Rory Byrne quitte les circuits, Jean Todt prépare également son départ de Maranello et Kimi Räikkönen fait ses débuts en rouge. Des débuts couronnés de succès puisque le Finlandais s'impose en Australie, première manche de la saison, puis récidive coup sur coup en France et en Grande-Bretagne.

Ferrari F2007

Au fil des Grands Prix, Ferrari et McLaren surclassent les autres constructeurs. Pour preuve, les deux écuries ont remporté toutes les courses de l'année ! Avec son châssis MP4-22, McLaren semble toutefois jouir d'un net avantage sur Maranello. À la mi-saison, l'écurie britannique compte 25 points d'avance sur Ferrari au classement général.

Et c'est pendant cette période estivale qu'un énorme scandale d'espionnage éclabousse la Formule 1 : le spygate. McLaren est reconnue coupable d'avoir eu en sa possession des documents secrets appartenant à Ferrari. La sanction de la FIA est exemplaire. L'écurie écope d'une amende de 100 millions de dollars et elle est exclue du championnat.

L'exclusion de McLaren offre donc à la Scuderia le titre Constructeurs "par défaut" mais le championnat Pilotes reste quant à lui hautement disputé entre Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton et Fernando Alonso.

Malgré ses 17 points de retard à deux courses du but, Räikkönen inscrit 20 points supplémentaires contre deux pour Hamilton. Une fois les calculs effectués, Räikkönen est sacré Champion du monde pour un seul point au terme d'une saison 2007 complètement folle !

La F2007 se retire des circuits au soir du Grand Prix du Brésil, la course ayant offert à Kimi Räikkönen son unique couronne en Formule 1. Bien que le nom du Finlandais ne figure pas sur les livres des records de la discipline, il est toujours présent sur le livre de Ferrari. Depuis son sacre, il y a 13 ans, aucun autre pilote n'est parvenu à devenir Champion du monde de Formule 1 au volant d'une Ferrari.

Palmarès

17 Grands Prix

9 pole positions

12 meilleurs tours en course

22 podiums

9 victoires

1 championnat pilotes

1 championnat constructeurs

Fiche technique

Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone et nid d'abeille
Suspensions (avant et arrière) Doubles triangles, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Sachs
Moteur 2398 cm3, environ 750 ch à 19000 tr/min
Configuration du moteur V8 à 90°
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique séquentielle à contrôle électrohydraulique 7 rapports + marche arrière
Système de freinage Disques autoventilés

Dimensions

Longueur 4545 mm
Largeur 1796 mm
Hauteur 959 mm
Empattement 3135 mm
Voie avant 1470 mm
Voie arrière 1405 mm
Poids 605 kg (pilote inclus)

Galerie: Ferrari F2007 (2007)