Le jeune allemand pilotait la monoplace engagée lors de la saison 2018 de Formule 1.

Peu avant ses débuts avortés en Formule 1, Mick Schumacher a pu se faire la main avec une monoplace de la Scuderia Ferrari. Le fils du septuple champion du monde était mis à l'essai à Fiorano, en compagnie des autres membres de la Ferrari Driver Academy Callum Ilott et Robert Shwartzman.

Les règles de la Formule 1 étant très strictes concernant les essais privés, les trois hommes ont dû se familiariser avec une monoplace vieille de deux ans : la Ferrari SF71H, ayant participé au championnat du monde 2018. Bien que ce test soit "privé", quelques curieux munis de caméras se sont pressés autour du circuit de Fiorano pour immortaliser la scène.

Sur la piste d'essais de Ferrari, Ilott, Shwartzman et Schumacher se sont relayés à bord de la SF71H pendant toute une journée. "C'était vraiment formidable de piloter la SF71H de 2018 à Fiorano aujourd'hui. Merci à Ferrari pour ce moment très spécial", a commenté Schumacher sur son compte Twitter.

Le meneur du championnat de Formule 2 devait effectuer ses débuts en Formule 1 à l'occasion du Grand Prix de l'Eifel, au volant d'une Alfa Romeo lors de la première séance d'essais libres. Toutefois, le mauvais temps a poussé la direction de course à annuler cette séance. Schumacher retrouvera le volant d'une F1 plus tard dans la saison, à Abu Dhabi, pour la clôture du championnat du monde.