L'artiste américain Anthony James dévoile une série de sculptures de modèles Ferrari emblématiques.

"Repose", la nouvelle œuvre de l'artiste américain Anthony James met en scène trois Ferrari vintage, sculptées à l'aide de trois matériaux différents.

Dans une courte vidéo publiée par l'artiste, on retrouve les carrosseries de la 250TR de 1957 en bronze, de la 330 P4 de 1967 en aluminium et de la 250 GTO de 1962 en cuivre. Celles-ci apparaissent entièrement nues, privées de châssis, de moteur et de roues.

James n'en est pas à son coup d'essai avec le cheval cabré. En 2008, l'artiste de Los Angeles s'est fait connaître en dehors des frontières américaines avec son œuvre "Kalos Thanatos", signifiant "belle mort". Inspiré par les récits de l'Iliade, James avait incendié puis exposé sa Ferrari F355 Spider personnelle !

"Vous ne pouvez pas échapper à vous-même, vous restez la même personne", avait confié James au magazine web Designboom à propos de cette œuvre très particulière. "L'œuvre d'art peut être différente mais il y a toujours un thème de signature sous-jacent. Pour moi, tout est vie, mort, naissance, renaissance. Ce n'est pas intentionnel. Brûler une Ferrari, c'est instinctif. On ne peut pas échapper à son propre destin et c'est tout le propos de l'Iliade."

Ferrari F355 Spider