Au Portugal, Valtteri Bottas est le pilote le plus rapide d'une deuxième séance d'essais libres marquée par plusieurs interruptions.

Pirelli est à l'honneur lors de la première demi-heure de cette deuxième séance d'essais libres. Le manufacturier unique de la discipline fournit pour l'occasion des pneus prototypes durs non marqués en vue de la saison 2021 de Formule 1.

Tous les pilotes sont chaussés de ces pneus spéciaux et sont en piste dès le coup d'envoi de la séance. Le circuit est rapidement congestionné, ce qui déplait fortement aux pilotes. Tour à tour, Charles Leclerc et Sebastian Vettel se plaignent du trafic. Les deux Ferrari sont dans l'impossibilité d'aligner plusieurs tours rapides consécutifs. "C'est stupide, on perd du temps", lance l'Allemand à la radio.

 

Tout comme dans la première séance d'essais libres, les pneumatiques Pirelli sont sujets à du graining. Sur des œufs, Carlos Sainz et Sergio Pérez partent en tête à queue aux deux extrémités du circuit. Romain Grosjean effectue un rapide tour dans le bac à graviers et sème quelques pierres sur le circuit.

Au terme de cette première demi-heure, Max Verstappen est le plus rapide, 1:21.575. Toutefois, nous sommes loin des temps du matin puisque le Néerlandais accuse trois secondes de retard sur le chrono de Valtteri Bottas en EL1 !

Les pilotes effectuent un rapide arrêt au stand et chaussent les pneus "version 2020" pour le reste de la séance. En medium, Sebastian Vettel et Charles Leclerc s'emparent des deux meilleurs temps, avantage à l'Allemand (1:19.175) pour 54 millièmes de seconde. Puis c'est au tour de Valtteri Bottas d'être le plus rapide : 1:17.940, effectué en pneus tendres.

 

Mais la séance est stoppée peu après ! Le moteur Honda de Pierre Gasly vient de rendre l'âme et prend feu. Le Français gare son AlphaTauri sur la piste, ce qui pousse la direction de course à brandir le drapeau rouge. Le temps que les commissaires nettoient la piste et rapatrient la monoplace, plusieurs minutes se sont écoulées.

Il ne reste que trente minutes dans cette deuxième séance lorsque le feu passe de nouveau au vert au bout de la voie des stands... puis repasse immédiatement au rouge ! Max Verstappen et Lance Stroll s'accrochent au premier virage, les deux pilotes se disputaient la position en piste et aucun des deux n'a cédé. Stroll est contraint de quitter sa voiture tandis que Verstappen peut regagner son garage. La direction de course ouvre une enquête sur cet incident. Si l'un des deux pilotes est reconnu coupable, il pourrait écoper d'une pénalité sur la grille de départ.

 

Ces deux interruptions successives n'offrent que huit minutes de roulage aux pilotes avant la fin de la séance. Surtout, elles permettent à Valtteri Bottas de conserver son meilleur temps. Le pilote Mercedes fait coup double puisqu'il était également en tête lors de la première séance d'essais libres.

Max Verstappen finit deuxième, devant Lando Norris. Charles Leclerc et Sebastian Vettel, P4 et P6, sont séparés par l'autre McLaren de Carlos Sainz. La Scuderia quitte Portimão à des positions encourageantes pour la suite du week-end. Chez Alfa Romeo, Kimi Räikkönen est 15e et Antonio Giovinazzi est bon dernier.