Il y aurait un défaut de fabrication sur la lunette arrière.

Aux États-Unis, le constructeur italien se voit dans l'obligation de rappeler plus d'un millier de 812 Superfast suite à un défaut de fabrication pouvant entraîner la perte de la lunette arrière. Ferrari place ses soupçons sur un mauvais collage, ce qui diminuerait l'adhérence du panneau sur le long terme.

Les premiers cas remontent au mois de mai 2020, en Allemagne. Au total, ce sont trois affaires outre-Rhin qui ont poussé Ferrari à ouvrir une enquête sur son véhicule. Une analyse poussée a démontré que la cause du problème était liée à une erreur dans le processus de production du fournisseur concernant la zone de collage du verre sur la carrosserie. Suite à une réunion fin septembre, Ferrari a décidé qu'un rappel était nécessaire.

Le constructeur italien remplacera la lunette arrière des véhicules concernés, 1063 au total, produits entre le 20 juin 2017 et le 15 juin 2020. De plus, Ferrari précise que même si les premières alertes ont été déclarées en Allemagne, le rappel de ses véhicules ne concerne que le marché américain. S'ils le souhaitent, les propriétaires européens de 812 Superfast devront donc se rendre d'eux-mêmes chez leurs distributeurs si aucun courrier n'a été reçu.

En 2017, Ferrari a présenté la 812 Superfast, en remplacement de la F12, à l'occasion du Salon de Genève. Sous le capot, on y trouve un V12 de 6,5 litres développant 789 chevaux à 8500 tours/minute. Assez suffisant pour que la supercar complète le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et atteigne une vitesse maximale de 340 km/h.

La 812 Superfast a également servi de base à la création de la Ferrari Omologata, un modèle unique à moteur V12 commandé spécialement par un client européen du cheval cabré.

Galerie: Ferrari 812 Superfast