Pas de bouleversement dans le duo Alfa Romeo.

Alfa Romeo fait taire les rumeurs une bonne fois pour toutes. Pour la troisième année consécutive, Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi porteront ensemble les couleurs de l'écurie italienne en Formule 1.

Alors que le week-end du Grand Prix d'Émilie-Romagne est en passe de débuter, sur le circuit d'Imola, Alfa Romeo profite de cette occasion pour lever le voile sur son duo de pilotes pour la saison 2021 de Formule 1. Et contrairement aux rumeurs qui annonçaient du changement, la décision finale de l'écurie n'implique aucun départ.

Les contrats de Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi sont reconduits d'un an, ce qui est synonyme de record de longévité pour le pilote finlandais. En 2021, Räikkönen prendra part à sa 19e saison en Formule 1 et rejoindra Rubens Barrichello et Michael Schumacher au sommet du classement des pilotes ayant participé au plus grand nombre de championnats.

Le quadragénaire reste fidèle à Alfa Romeo, l'équipe lui ayant offert ses débuts en Formule 1 en 2001 [l'écurie s'appelait alors Sauber, ndlr]. "Alfa Romeo est plus qu'une équipe pour moi, c'est une seconde famille", déclare Räikkönen. "Les visages qui étaient avec moi lors de mes débuts en Formule 1 et qui sont encore présents aujourd'hui ainsi que l'atmosphère unique de cette équipe, c'est ce qui me donne cette motivation supplémentaire pour prendre part à ma 19e saison dans ce sport, l'an prochain."

Kimi Raïkkönen, Alfa Romeo

"Si je ne me sentais pas impliqué dans le projet de l'équipe et dans ce que nous pouvons faire ensemble, je ne serais pas là", poursuit le champion du monde 2007. "C'est une équipe qui privilégie le travail aux belles paroles et cela correspond à ce que je suis. J'ai hâte d'être à l'an prochain et j'espère que nous serons en mesure d'avancer dans la hiérarchie."

Le futur de Giovinazzi était plus troublé que celui de Räikkönen car menacé par les jeunes loups de la Ferrari Driver Academy, le programme de jeunes pilotes de la Scuderia. Pourtant, Alfa Romeo a convenu que le retour technique du pilote transalpin serait utile à l'équipe l'an prochain, le châssis restant peu ou prou le même.

"L'équipe a placé beaucoup d'espoirs en moi et j'ai fait de mon mieux pour les remercier avec mon travail", précise Giovinazzi. "Nous avons décroché quelques bons résultats et je pense avoir aidé l'équipe à progresser. Mais la route est encore longue et nous voulons faire encore mieux tous ensemble."

Alfa Romeo vit une saison 2020 difficile. L'écurie occupe actuellement la 8e place du championnat constructeurs et ne totalise que cinq points.