Que réserve le circuit d'Imola aux pilotes Sebastian Vettel et Charles Leclerc ?

Ce week-end, l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari d'Imola sera le théâtre d'une première en Formule 1. Le Grand Prix se tiendra sur deux jours uniquement : le vendredi a été supprimé du programme et le nombre de séances d'essais libres réduites à une seule, le samedi matin. Le format des qualifications et de la course restent inchangés, toutes deux auront lieu le samedi et le dimanche dans l'après-midi.

Un format inédit mais qui fait écho à un autre Grand Prix de la saison 2020, selon Charles Leclerc. À cause d'un brouillard épais empêchant l'hélicoptère médical de décoller, le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari a également disputé un week-end de deux jours, début octobre, sur le Nürburgring.

"Ce week-end, nous allons tester le format de week-end de deux jours pour la première fois", explique Leclerc. "Pour être honnête, nous avons déjà vécu une situation similaire il y a quelques semaines au Grand Prix de l'Eifel lorsque le mauvais temps nous a confiné dans les garages le vendredi. Il sera intéressant de voir où ce week-end réduit peut nous amener."

Et dans un format plus court, le week-end d'Imola devrait sourire aux pilotes déjà familiers avec le tracé italien, ce qui est le cas de Leclerc. Le pilote Ferrari y a participé à deux reprises, en 2014, lors de son passage en Formule Renault 2.0.

"J'ai déjà roulé à Imola à deux reprises, en Formule Renault. C'est un circuit que j'adore", poursuit le Monégasque. "Il est très technique, avec beaucoup de virages difficiles à négocier, et ça ne laisse aucune marge d'erreur. Je suis convaincu que la plupart des pilotes qui n'ont pas encore couru sur ce circuit vont l'adorer."

Parmi les pilotes découvrant le circuit d'Imola, nous trouvons Sebastian Vettel. Durant sa longue carrière de pilote, l'Allemand n'a pris part à aucune course sur le tracé italien. Toutefois, Vettel était déjà présent dans les paddocks lors du dernier Grand Prix de Formule 1 s'étant tenu à Imola, en 2006.

"J'y étais en 2006, lorsque j'étais pilote d'essai de l'équipe BMW Sauber et c'est le seul souvenir que j'ai du circuit d'Imola", se remémore Vettel. "Je n'ai même pas fait un tour à pied du circuit, ce sera ma toute première course ici. Je pense que c'est un super circuit qui ne laisse pas la place à la moindre erreur. J'ai vraiment hâte de pouvoir enfin rouler ici ce week-end."

Galerie: La Scuderia Ferrari à Imola