Les pilotes Ferrari terminent P5 et P13 à Imola.

Les regards se tournent vers la première ligne de ce Grand Prix d'Émilie-Romagne, sur le circuit d'Imola. Une fois de plus, les Mercedes dominent leurs adversaires mais qui l'emportera entre Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ? Le Finlandais a apporté un premier élément de réponse hier, en signant le meilleur temps des qualifications.

Du côté des pneumatiques, Pirelli prévoit une seule salve d'arrêts au stand. Au sein du top 10, Hamilton, Bottas et Verstappen s'élanceront avec les pneus medium, les autres pilotes en gommes tendres.

À l'extinction des feux, Bottas ne tremble pas et sort du premier virage en première position. Derrière le pilote Mercedes, on trouve Verstappen et Hamilton. Pierre Gasly a été l'un des plus rapides à réagir au départ mais quelques tours plus tard, le vainqueur du Grand Prix d'Italie est contraint à l'abandon suite à un problème moteur.

L'étroitesse du circuit d'Imola ne permet pas aux pilotes de procéder à un festival de dépassements. Antonio Giovinazzi donne le coup d'envoi des arrêts au stand au 11e tour, lorsqu'il troque ses pneus tendres pour des medium. Trois boucles plus tard, Ferrari fait rentrer Charles Leclerc qui évoluait en cinquième place. Le Monégasque enfile les pneus durs et attaque la Renault de Daniel Ricciardo. Tentative infructueuse.

Les trois hommes de tête retardent leur arrêt au maximum, Verstappen est le premier à dégainer. Le Néerlandais est imité un tour plus tard par Bottas mais pas par Hamilton. Le Britannique poursuit son effort et décale sa stratégie. Un pari qui s'avère payant puisqu'il bénéficie de la sortie de la voiture de sécurité virtuelle pour s'arrêter au stand et ressortir devant son équipier.

Redescendu en deuxième position, le rythme de Bottas s'effondre. Pire, le Finlandais se fait doubler par Verstappen. La course semblait alors actée jusqu'à ce que le pneu du pilote Red Bull n'explose à une dizaine de tours du but ! La voiture de sécurité prend la piste. Celle-ci effectue quelques tours supplémentaires lorsque George Russell percute le mur en tentant de chauffer ses gommes !

 

Le drapeau vert est enfin agité alors qu'il ne reste que six tours à parcourir. Alexander Albon part immédiatement en tête à queue et sème la panique derrière lui. Fort heureusement, personne ne percute la Red Bull. Aux avant-postes, Hamilton gère la relance et se créé un matelas d'avance face à son équipier Bottas. Le Britannique remporte sa 93e victoire en catégorie reine et offre à Mercedes un 7e titre consécutif, record absolu.

Daniel Ricciardo monte sur son deuxième podium de la saison, suivi comme son ombre par l'AlphaTauri de Daniil Kvyat qui aura tout donné. Charles Leclerc n'aura pas trouvé le bon rythme pendant la course mais accroche tout de même la cinquième place. Sergio Pérez perd un podium qui lui tendait les bras en s'arrêtant sous régime de voiture de sécurité et termine sixième. Carlos Sainz et Lando Norris offrent 10 points à McLaren. Enfin, les deux Alfa Romeo de Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi terminent dans le top 10, une première depuis le Grand Prux du Brésil 2019.

 

Classement Imola 2020