Les réactions de Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi.

Pour la première fois depuis le Grand Prix du Brésil 2019, Alfa Romeo termine une course avec ses deux monoplaces dans la zone des points. Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi quittent Imola respectivement aux neuvième et dixièmes rangs et offrent à leur employeur une bouffée d'air frais au classement Constructeurs.

Pourtant, le week-end italien avait extrêmement mal commencé pour le Quadrifoglio. Räikkönen et Giovinazzi s'élançaient depuis le fond de la grille au terme d'une séance qualificative décevante. Parti avec les pneus medium, Räikkönen a repoussé son unique arrêt au stand de plusieurs dizaines de tours, ce qui lui a permis d'effectuer un overcut sur ses adversaires directs.

Le Finlandais a toutefois manqué de chance : son arrêt a eu lieu quelques instants avant la sortie de la voiture de sécurité suite à l'abandon de Max Verstappen. Alfa Romeo est donc passée à côté d'un arrêt "gratuit" pendant cette neutralisation, bien que Räikkönen estime que sa position sous le drapeau à damier n'aurait probablement pas été différente.

"Avec deux voitures dans les points, c'est un bon résultat pour l'équipe", se réjouit le champion du monde 2007. "Nous pouvons donc être satisfaits. Nous savions que nous pouvions rouler très longtemps avec les pneus [medium] donc cela faisait partie de notre plan. Nous nous sommes finalement arrêtés et peu après, la voiture de sécurité est sortie. C'est évidemment très frustrant mais je ne sais pas si cela aurait tout changé pour autant."

"En fin de compte, nous avions un bon rythme en course et nous étions bien placés pour saisir des opportunités lorsqu'elles se présentaient. Nous réduisons l'écart dernièrement. Il reste encore beaucoup de zones à améliorer, bien sûr, mais nous continuons de travailler dur pour ça", conclut-il.

Alfa Romeo

La semaine dernière, lors du Grand Prix du Portugal, Räikkönen a montré le chemin à suivre en gagnant neuf positions dans le premier tour. Hier après-midi, Giovinazzi s'en est inspiré. L'Italien partait bon dernier mais a bouclé son premier tour en 14e position. Un gain de six places qui lui aura permis de décrocher une nouvelle arrivée dans les points, sa troisième de l'année.

"Je suis vraiment heureux du résultat de l'équipe et, bien sûr, d'avoir marqué des points à domicile", commente le pilote Alfa Romeo. "J'ai mené une course solide, surtout en partant depuis la dernière place. Finir dans le top 10, c'est tout ce que nous espérions. Notre stratégie était bonne et le gain de six positions dans le premier tour nous a vraiment aidé. C'est une excellente manière de célébrer la signature d'un nouveau contrat et je suis reconnaissant envers toute l'équipe pour cette course."

Ces trois points inscrits portent le total d'Alfa Romeo en 2020 à huit unités, soit cinq points de plus que Haas. Bien qu'il reste encore quatre Grands Prix à disputer, cette double arrivée dans les points permet à l'écurie italienne de mettre une première main sur la huitième place du championnat.