Malgré trois courses disputées, aucune Ferrari ne termine sur le podium.

Cette semaine, entre les journées de mercredi et jeudi, les pilotes virtuels de Formule 1 se sont affrontés par écran interposé dans le cadre de l'Event 2 de la saison 2020 des F1 Esports Pro Series.

Au menu : trois courses, deux pilotes Red Bull dans une forme olympique et une énorme controverse !

Pays-Bas

Cette saison, les monoplaces de Formule 1 auraient dû rouler sur le circuit de Zandvoort. Mais la pandémie de Covid-19 en a décidé autrement. Toutefois, nous avons pu avoir un avant-goût du futur Grand Prix des Pays-Bas, reporté à 2021, avec une course Esport.

Sur la piste néerlandaise, Frederik Rasmussen et Jarno Opmeer ont livré bataille pour la victoire, le dernier précédant le premier pendant une bonne partie de la course. Mais dans l'avant-dernier tour, et bien aidé par le DRS, Rasmussen a trouvé l'ouverture sur le pilote Alfa Romeo pour triompher.

Le Danois n'attendait que ça, sa dernière victoire en Pro Series remontant au Grand Prix des États-Unis 2019. À domicile, Opmeer se contente de la deuxième place, Marcel Kiefer termine troisième et permet à Red Bull de placer ses deux voitures sur le podium.

Canada

À peine remis de leurs émotions, les pilotes ont enchaîné avec le Grand Prix du Canada. Tout comme lors de la "vraie" course de 2019, le circuit Gilles Villeneuve a été le théâtre d'une grande controverse !

En pole position, Davide Tonizza a été pris de vitesse au moment du départ mais il est longtemps resté deuxième. Le pilote Ferrari devait absolument signer un bon résultat lors de cette course, sa dernière arrivée dans les points remontant à sa victoire lors du Grand Prix du Vietnam.

En fin de course, Opmeer a fondu sur le pilote Ferrari grâce à une stratégie pneumatique décalée. Mais dans une tentative de dépassement audacieuse d'Opmeer, les deux hommes entrent en contact et la voiture de Tonizza est envoyée dans le décor !

 

L'Italien est contraint à l'abandon. Énorme désillusion dans le camp Ferrari qui, une nouvelle fois, n'inscrit aucun point. La direction de course classe l'incident sans suite, Opmeer ayant été victime d'un problème technique ayant fait disparaître la monoplace de Tonizza.

Ayant hérité de la deuxième place, Opmeer continue sa marche en avant et dépasse Rasmussen pour remporter sa troisième victoire de la saison. Le Danois est deuxième, Kiefer est de nouveau troisième.

Autriche

Ultime course de l'Event 2 : le Grand Prix d'Autriche sur le Red Bull Ring. En qualifications, seul Alvaro Carreton est parvenu à signer un temps en dessous des 62 secondes, lui garantissant la pole position. Le pilote Williams a conservé son avantage dans les premiers tours mais n'est pas parvenu à contrer les assauts répétés des pilotes Red Bull Ramussen et Kiefer.

Le reste de la course sera une promenade de santé pour ces deux hommes. Kiefer franchit la ligne en première position, deux dixièmes de seconde devant son équipier. Il s'agit de la première victoire de la saison pour le pilote allemand.

Une fois encore, les trois hommes présents sur le podium restent les mêmes, seul l'ordre change. Kiefer est accompagné de Rasmussen, en deuxième position, et d'Opmeer, troisième.

Classement général

 

Le cap de la mi-saison vient d'être franchi et Opmeer est largement en tête du classement général. Le Néerlandais compte 27 points d'avance sur Kiefer et 34 points sur Rasmussen. Nicolas Longuet est isolé en quatrième position. La lutte pour la cinquième place est très intense et elle mêle Daniel Berezney, Joni Tormala, Alvaro Carreton, Davide Tonizza et Brendon Leigh. Tous se tiennent dans un mouchoir de 7 points !

Ferrari perd gros au classement des équipes. Lors de ces trois courses, deux points seulement ont été inscrits par Enzo Bonito et Davide Tonizza. La Ferrari Driver Academy Hublot occupe actuellement la septième position du classement général et compte 152 points de retard sur le meneur Red Bull.

Six courses doivent encore être disputées. L'Event 3 aura lieu dans deux semaines, du 18 au 19 novembre, avec les manches de Silverstone, Spa-Francorchamps et Monza. Les qualifications et la course seront retransmises en direct et gratuitement sur les plateformes Facebook, Twitch et YouTube de la Formule 1.