Mattia Binotto douche les espoirs des tifosis.

La saison 2021 de la Scuderia Ferrari sera probablement meilleure que la campagne 2020. Mais selon Mattia Binotto, directeur d'équipe, il ne faudra pas s'attendre à une pluie de trophées pour autant.

Depuis le coup d'envoi de la saison 2020 de Formule 1, l'écurie italienne n'est pas au rendez-vous. Charles Leclerc a décroché deux arrivées sur le podium... et c'est à peu près tout. Mattia Binotto explique cette série de contre-performances par une mauvaise philosophie de conception de la SF1000, monoplace engagée cette année en catégorie reine.

"Nous nous sommes trompés dans le développement de la voiture", reconnaît-il. "Ensuite, la Covid-19 est arrivée, mettant un coup de frein [au travail] et cela nous a pénalisé sur l'ensemble de la saison."

"Nous avons dû nous soumettre aux mesures et nous arrêter de travailler pendant neuf semaines. Peu après, il a été décidé de mettre un terme au développement de la voiture de 2020", poursuit Binotto. "À mes yeux, le contexte de cette saison est différent de la normale mais nous serons capable de réagir."

La Scuderia a l'intention de corriger le tir pour 2021. Le règlement évoluera peu, ce qui ne laisse pas une grande marge d'amélioration, mais l'équipe de Maranello travaille d'arrache-pied dans la conception d'un nouveau moteur V6 hybride. Celui-ci est en cours de développement sur le banc d'essai.

"Nous avons des objectifs ambitieux pour 2021. Je vois une équipe unie qui veut accomplir de belles choses. Cette équipe sent le poids des responsabilités et elle est motivée par un désir de rédemption", insiste Binotto.

Le directeur d'équipe souhaite redresser la barre mais il ne s'attend pas à ce que les monoplaces de Charles Leclerc et Carlos Sainz aillent tutoyer les intouchables Mercedes, septuples championnes du monde en titre. Pour Ferrari l'objectif est clair : monter sur le podium le plus souvent possible.

"Pour être réaliste, Ferrari ne sera pas en mesure de jouer le titre en 2021. L'année prochaine, notre objectif est de se battre régulièrement pour le podium", avance Binotto.

"L'année prochaine, nous aurons un nouveau moteur qui marche très bien sur le banc d'essai. Nous avons quelques idées concernant la future voiture mais ne pouvons pas faire de miracle avec les restrictions d'utilisation de la soufflerie. Mais je suis convaincu que l'équipe est en bonne santé et prête à faire des progrès. C'est à nous de jouer désormais."