Très bientôt, la Scuderia tranchera entre Mick Schumacher, Callum Ilott et Robert Shwartzman.

Comme c'est le cas chaque année, la Formule 1 vit sa silly season : une période riche en rumeurs et en spéculations sur le marché des transferts. Dernièrement, les places au sein de l'écurie Haas sont au centre des discussions. L'écurie américaine va se séparer de Romain Grosjean et Kevin Magnussen à l'issue du championnat 2020, le nom des remplaçants reste inconnu.

Les liens qu'entretiennent Haas et Ferrari pourraient faciliter l'accession en Formule 1 d'un membre de la Ferrari Driver Academy, le programme des jeunes talents de la Scuderia. Cette possibilité a été renforcée après une mise à l'épreuve de Mick Schumacher, Callum Ilott et Robert Shwartzman au volant d'une Formule 1, sur le circuit de Fiorano.

Toutefois, les places en catégorie reine sont limitées, comme l'a confirmé Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari, au site Motorsport.com.

"Il n'y a pas assez de place pour tout le monde", précise l'Italien. "En ce moment, [les pilotes de la Ferrari Driver Academy] font du bon travail en Formule 2, en prenant l'exemple de Mick [Schumacher], Callum [Ilott] et Robert [Shwartzman]. Ils doivent encore terminer la saison et ils sont tous concentrés sur la prochaine course, à Bahreïn. Ils se battent pour le titre de champion, ce qui est très important."

Même si le poste concerne un volant de titulaire au sein de l'écurie Haas, Ferrari aura le dernier mot. Le cheval cabré rendra son verdict final avant la dernière manche du Championnat de Formule 2, début décembre.

"Ils auront l'opportunité de rouler en Essais Libres 1 à Abou Dhabi et ensuite ils participeront aux essais des jeunes pilotes, toujours à Abou Dhabi", poursuit Binotto. "Mais la décision nous reviendra et elle sera basée sur ce qu'ils ont pu accomplir jusqu'à maintenant, sur leur développement et sur leur potentiel."

"Notre objectif n'est pas de les amener en Formule 1. C'est de les amener, un jour, chez Ferrari, dans la voiture rouge. Le chemin emprunté pour y parvenir n'est pas important. Donc, éventuellement, un de ces trois pilotes pourrait avoir un baquet en Formule 1 l'an prochain. Les autres pourraient avoir d'autres opportunités mais c'est à nous de les donner. Je pense que la décision sera rendue dans les prochaines semaines."

Sur les cinq pilotes de la Ferrari Driver Academy présents en Formule 2 en 2020, seuls trois d'entre eux ont accumulé assez de points dans les catégories inférieures pour obtenir la superlicence, sésame permettant de rouler en Formule 1 : Mick Schumacher, Robert Shwartzman et Marcus Armstrong. Callum Ilott pourrait également l'obtenir si le pilote britannique parvient à terminer dans les cinq premiers du championnat.

Au classement général, Mick Schumacher occupe provisoirement la première position, avec 191 points. Le fils du septuple champion du monde devance Callum Ilott, Yuki Tsunoda, Christian Lundgaard et Robert Shwartzman. Il reste encore deux manches à disputer, soit quatre courses, sur le circuit de Bahreïn.