Le lot était estimé, à la base, entre 14 et 20 millions de dollars, soit entre 12 et 17 millions d'euros.

Les concept-cars Alfa Romeo Berlina Aerodinamica Tecnica (B.A.T.), dessinés par Franco Scaglione et réalisés par la Carrozzeria Bertone, font partie des concepts les plus spectaculaires dessinés jusqu'à présent. Ces études de style étaient en quelque sorte les témoins de ce que pouvaient réaliser les carrossiers dans les années 50. Ces trois modèles furent réalisés par Bertone pour les éditions 1953, 1954 et 1955 du Salon de Turin.

À l'occasion d'une vente aux enchères réalisée par la maison RM Sotheby's, les trois concept-cars sont parvenus à trouver preneur pour la modique somme de 14,8 millions de dollars, soit environ 12,6 millions d'euros. Le lot était à la base estimé entre 14 et 20 millions de dollars, soit entre 12 et 17 millions d'euros.

Alfa Romeo B.A.T. 5, 7 e 9 par Bertone all'asta

Le premier à avoir vu le jour, c'est le châssis B.A.T. 5 qui est propulsé par un quatre cylindres de 90 chevaux associé à une boîte manuelle à cinq rapports. Ce groupe motopropulseur était emprunté à l'Alfa Romeo 1900. Malgré sa puissance relativement limitée, l'Alfa Romeo B.A.T. 5 était capable de filer à 200 km/h grâce à un coefficient de pénétration dans l'air de seulement 0,23.

En 1954, c'est le concept B.A.T. 7 qui voit le jour. Il s'agit en quelque sorte d'une évolution de la B.A.T. 5 avec des prises d'air rétrécies à l'avant du véhicule, un capot rabaissé et des ailes arrière rallongées tout en ajoutant des angles plus prononcés aux extrémités. Ce concept arrive même à faire encore mieux que le châssis 5 avec un coefficient de pénétration dans l'air de seulement 0,19.

Un an plus tard, c'est au tour de l'Alfa Romeo B.A.T. 9 d'être dévoilée. Franco Scaglione propose un modèle davantage typé GT et plus adapté à un usage routier quotidien. Cette version est équipée d'une calandre triangulaire empruntée à la Giulietta.

Galerie: Concept-cars Alfa Romeo B.A.T. 5, 7 et 9