Le directeur de la Scuderia orchestrera le Grand Prix de Formule 1 depuis l'usine de Maranello.

Le Grand Prix de Turquie 2020 de Formule 1 sera une course spéciale pour la Scuderia Ferrari. Ce week-end, l'équipe dépêchée sur le circuit d'Istanbul ne pourra pas compter sur la présence de son directeur, Mattia Binotto, celui-ci préférant superviser les opérations depuis l'usine de Maranello.

Alors que le calendrier de la Formule 1 accueillera 23 circuits en 2021, ce qui est un record, les équipes devront faire face à un problème majeur : la fatigue du personnel. Et cela concerne les mécaniciens comme la direction. Certaines écuries comme la Scuderia Ferrari préparent déjà une rotation d'équipe.

Il y a peu, Mattia Binotto avait révélé son intention de manquer quelques Grands Prix lors de la saison 2020. Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia, a annoncé que l'Italien ne fera pas le déplacement à Istanbul, dans le cadre du Grand Prix de Turquie qui aura lieu ce week-end.

"Mattia [Binotto] a toujours voulu innover dans son rôle et essayer de sortir des sentiers battus", confie Mekies. "Il a mis au point une méthode de travail qui donne assez de flexibilité pour gérer les priorités le plus efficacement possible. Il avait déjà adopté cette méthode lorsqu'il était directeur technique et continue de l'appliquer maintenant, en tant que chef d'équipe."

"Au début, ce sera étrange de ne pas voir [Mattia Binotto] en personne lors des briefings ou sur le muret des stands", poursuit le Français en évoquant le Grand Prix de Turquie. "Mais avec toutes les technologies de communication actuelles, sa voix et ses contributions seront bien présentes et claires pour tout le monde, à Istanbul comme à Maranello."

Toto Wolff avait également manqué le Grand Prix du Brésil 2019 de manière volontaire. Le directeur de l'écurie Mercedes souhaitait évaluer la possibilité de maintenir ses fonctions depuis l'usine mais n'a pas retenté l'expérience cette saison.