L'espoir français répond sur les réseaux sociaux.

Contrairement à ce qui a été annoncé dans la presse, Giuliano Alesi n'a pas quitté le giron Ferrari.

Tout est parti d'une interview entre le Blick, quotidien suisse, et Jean Alesi, ancien pilote de Formule 1 et père de Giuliano. Le Français avait alors expliqué la difficulté à trouver un financement pour la carrière de son fils et avait "révélé" son renvoi de la Ferrari Driver Academy, le programme de jeunes pilotes de la Scuderia.

"Nous n'avons pas de sponsors pour 2021, Ferrari l'a renvoyé de l'académie et je ne peux plus dépenser mon propre argent", aurait déploré Jean Alesi dans les colonnes du Blick. Pour rappel, le vainqueur du Grand Prix du Canada 1995 avait été dans l'obligation de vendre sa Ferrari F40 pour financer la saison 2020 de son fils Giuliano en Formule 2.

Mais, visiblement, les révélations de Jean Alesi ne semblent pas correspondre à la réalité du côté de Maranello. Giuliano Alesi a récemment annoncé sur sa page Instagram qu'il faisait toujours partie de la Ferrari Driver Academy !

"Tout d'abord, merci à tous ceux qui m'ont soutenu en envoyant des messages positifs", débute le Français. "Il semble que des rumeurs ont circulé récemment donc je tenais à tous vous rassurer : je suis toujours membre de la Ferrari Driver Academy."

Jusqu'à présent, la saison 2020 de Giuliano Alesi en Formule 2, sa deuxième dans l'antichambre de la Formule 1, n'a pas été une sinécure. L'espoir français pointe à la 17e place du classement général avec huit petits points au compteur. La meilleure - et seule - arrivée dans les points d'Alesi a eu lieu lors de la première course de la saison, en Autriche, sur le Red Bull Ring.