Meilleur temps pour le Néerlandais, les pilotes Ferrari continuent de souffrir.

Les températures sont plus chaudes que la veille mais le temps est toujours aussi maussade au-dessus du circuit de Sakhir. La pluie est tombée ce samedi matin et la troisième séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn pourrait être menacée par une nouvelle averse !

Les pilotes ne se bousculent pas dans la voie des stands lorsque le feu passe au vert. Certains effectuent un simple tour d'installation et Kimi Räikkönen place la première barre de la journée à 1:31.247.

Au bout d'un quart d'heure, trois pilotes seulement ont effectué un tour chronométré : Räikkönen, George Russell et Nicholas Latifi. Les écuries concentrent leurs forces sur la simulation de relais qualificatif. Afin de profiter des conditions s'approchant de celles que nous verrons en qualifications, les pilotes quittent les stands le plus tard possible.

Ferrari envoie Charles Leclerc et Sebastian Vettel en piste au bout de vingt minutes de séance. Le Monégasque boucle un premier tour à moins de trois dixièmes de seconde du meilleur temps provisoire, détenu par Sergio Pérez.

Max Verstappen améliore la marque (1:29.617) et, étonnamment, n'est pas battu par les pilotes Mercedes ! À mi-séance, le top 5 est le suivant : Verstappen, Hamilton, Pérez, Gasly, Albon.

Les pneumatiques tendres, qui offrent les meilleures performances, ne parviennent pas à tenir la distance sur un tarmac bahreïni très abrasif. Cette gomme ne résiste qu'un seul tour avant de commencer à se dégrader. Les pilotes devront donc se montrer efficaces au moment des qualifications, les places pourraient se jouer sur un seul tour chronométré !

 

Inquiétude chez Red Bull, le DRS de Verstappen ne semble pas fonctionner correctement. Dans les lignes droites, lorsque le système est activé, le plan supérieur de l'aileron arrière tremble ! Le Néerlandais est rappelé au garage pour effectuer des réparations.

La piste se vide, les pilotes rentrent au stand pour analyser les données récoltées sur le circuit et nous repartons pour les ultimes relais, à un quart d'heure du drapeau à damier. Mercedes, discret jusqu'à présent, fait rugir ses pilotes. Valtteri Bottas bat le temps de Verstappen de plus de huit dixièmes de seconde... mais c'est moins bon que le chrono de Lewis Hamilton. 1:28.618 pour le septuple Champion du monde.

Red Bull parvient à réparer l'aileron flexible de Verstappen avant la fin de la séance. Le pilote prend le meilleur temps des Essais Libres 3 : 1:28.355. Le Néerlandais devance Hamilton, Bottas, Albon et Sainz. Les Ferrari n'ont pas trouvé de solution miracle pendant la nuit. Le cheval cabré semble être la septième force du plateau à Bahreïn, ne devançant que les Haas, Alfa Romeo et Williams. Vettel se classe treizième de la séance, Leclerc quinzième.