P11 pour Sebastian Vettel, P12 pour Charles Leclerc.

Sous le feu des projecteurs du circuit de Sakhir, Lewis Hamilton signe la pole position du Grand Prix de Bahreïn, sa 98e en Formule 1. Le pilote Mercedes devance Valtteri Bottas et Max Verstappen.

C'est encore un samedi décevant pour Ferrari. Après la Turquie, les monoplaces de Charles Leclerc et Sebastian Vettel sont une nouvelle fois éliminées en Q2.

Q1

Le silence règne au coup d'envoi de la Q1. Les moteurs restent silencieux, il faudra patienter quelques minutes de plus avant de voir la première voiture en piste...

Sept minutes après le début de la séance, Max Verstappen se charge de signer la première marque de l'après-midi : 1:28.885. Le Néerlandais est rapidement détrôné par les deux pilotes Mercedes, Lewis Hamilton devançant son équipier Valtteri Bottas pour quatre dixièmes de seconde. 

À la fin du premier relais, Sebastian Vettel fait son trou dans le top 10 (+1.375). Charles Leclerc est menacé par une élimination. Le Monégasque tient la quinzième et dernière place qualificative (+1.706). Les deux pilotes de la Scuderia améliorent leur temps lors du deuxième relais et se hissent en Q2.

Pilotes éliminés : Antonio Giovinazzi, Kimi Räikkönen, Kevin Magnussen, Romain Grosjean, Nicholas Latifi

 

Q2

Pneus tendres, pneus medium, lesquels choisir ? Les pilotes se qualifiant pour la Q3 devront prendre le départ avec les gommes utilisées en Q2. En conséquence, la stratégie pneumatique varie selon les équipes.

Moins performantes sur un tour mais bénéficiant d'une plus grande longévité, les gommes medium sont chaussées sur les Mercedes, Red Bull, Ferrari, McLaren, Renault et Racing Point. Seules les AlphaTauri de Pierre Gasly et Daniil Kvyat ont conservé les pneus tendres.

Mais le drapeau rouge est brandi avant même que les pilotes ne signent un temps ! La transmission de Carlos Sainz a rendu l'âme et le pilote McLaren est arrêté sur la piste.

 

La séance est relancée quelques instants plus tard. Cette fois-ci, tous les pilotes sont chaussés des pneus medium.

Hamilton s'envole : 1:27.586 ! Le Britannique est le seul homme étant en mesure de rouler en dessous des 88 secondes au tour. Contrairement aux Mercedes et aux Red Bull, la Scuderia attend les dernières secondes pour signer un tour chronométré. Ni Vettel ni Leclerc ne parviennent à passer à l'étape suivante. Le pilote allemand échoue pour moins d'un dixième face à l'AlphaTauri de Gasly, P10.

Pilotes éliminés : Sebastian Vettel, Charles Leclerc, Lance Stroll, George Russell, Carlos Sainz

Q3

Les pilotes rechaussent les gommes tendres lors de la Q3, dernière séance de la journée. La pole position est promise à Hamilton bien que Verstappen soit en mesure de jouer les fauteurs de troubles. Après le premier relais, le Britannique signe un 1:27.677, plus lent qu'en Q2, mais compte 146 millièmes d'avance sur son adversaire. 

Le septuple Champion du monde enfonce le clou pour sa deuxième tentative : 1:27.264 ! Verstappen s'avoue vaincu. Le pilote Red Bull est également battu par Bottas, très discret depuis le coup d'envoi du week-end de course. Alexander Albon est quatrième, Sergio Pérez complète le top 5.