Les réactions du pilote Ferrari au terme de la séance qualificative.

En difficulté depuis le début du week-end du Grand Prix de Bahreïn, la Scuderia Ferrari ne brille pas lors de la séance qualificative. Aucune des deux monoplaces rouges n'accroche la Q3.

Maigre lot de consolation pour Sebastian Vettel, le pilote allemand se qualifie une nouvelle fois devant Charles Leclerc. Auteur du onzième temps, Vettel ne compte que 16 millièmes de seconde d'avance sur son équipier !

Frustré après son élimination en Q2, la 12e de l'année, le quadruple Champion du monde révèle que son tour d'installation n'a pas été assez bien exécuté. Un tour très important pour la mise en température des pneumatiques qui lui coûte une place en Q3.

"C'était très difficile, très serré", déclare Vettel au micro de Sky Sports. "Je pense que notre deuxième secteur n'était pas idéal, j'étais trop proche de George [Russell] et ça n'a pas aidé. J'ai eu du mal à faire fonctionner le train avant après le ralentissement dans le dernier secteur [dans le tour de chauffe]."

"Peut-être qu'il y avait un peu plus de [temps à aller chercher], le deuxième secteur n'était pas super propre", estime le pilote Ferrari. "Dans l'ensemble, je pense que nous sommes plus ou moins à notre place ce week-end. La course a lieu demain et durera plus d'un tour donc nous verrons ce que nous pourrons faire."

Sebastian Vettel

Avec un tarmac très abrasif, les gommes Pirelli ont une durée de vie très limitée. Le manufacturier de la Formule 1 s'attend à voir les équipes effectuer deux arrêts au stand. Reste à savoir quel type de pneus sera le plus performant. Selon l'Allemand, la Scuderia devra être "rusée comme un renard" dans la concoction de sa stratégie.

"Dire que ce sera une guerre de pneus est un peu excessif. Ce sera plutôt une bataille de pneus", plaisante Vettel au sujet de la course à venir. "Ce circuit est très difficile, très dur avec les gommes. Être en mesure de les garder en vie sera la clé pour demain. Je pense que si nous sommes rusés comme des renards, nous aurons une chance de bien performer. Dans le cas contraire, ce sera une course très longue."