À quelles positions s'élanceront les Ferrari ?

Nous nous approchons dangereusement de la centième ! Hier après-midi, Lewis Hamilton a décroché la 98e pole position de sa carrière en signant le meilleur temps de la séance qualificative du Grand Prix de Bahreïn. Le pilote Mercedes est très à l'aise sur le circuit de Sakhir, ayant été le plus rapide en EL1 et en EL2, et il est le grand favori pour la victoire.

Derrière, Valtteri Bottas et Max Verstappen n'ont pas fait le poids. Le premier permet à Mercedes de verrouiller la première ligne pour la 76e fois de son histoire. Le second partira troisième, aux côtés de son équipier Alexander Albon.

Sergio Pérez continue d'impressionner ses pairs. En lice pour un baquet chez Red Bull, le pilote mexicain partira depuis la troisième ligne, dans le diffuseur de Verstappen. Les Renault ont été très discrètes jusqu'en Q3 mais signent une belle performance : Daniel Ricciardo est sixième, Esteban Ocon est septième. La quatrième ligne est 100% française puisqu'elle complétée par l'AlphaTauri de Pierre Gasly.

Le cinquième rang sera composé de Lando Norris et Daniil Kvyat. Il faut descendre jusqu'en sixième ligne pour trouver les monoplaces de la Scuderia Ferrari. Nouvelle déception pour le cheval cabré, Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont été éliminés lors de la Q2. Les pilotes partiront respectivement onzième et douzième.

En septième ligne, le poleman du Grand Prix de Turquie, Lance Stroll, tombe de haut. Le Canadien partira treizième, devant la Williams de George Russell. Le Britannique a battu son équipier en qualifications pour la 36e fois consécutive, la quatrième meilleure performance de l'histoire de la Formule 1 !

La huitième ligne est occupée par la McLaren de Carlos Sainz et l'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi. Le futur pilote Ferrari a connu un problème mécanique en Q2 l'empêchant de signer un temps, ce qui explique sa position reculée sur la grille de départ.

Dans l'autre Alfa Romeo, Kimi Räikkönen se qualifie dix-septième. Kevin Magnussen est dix-huitième. Enfin, le peloton est bouclé par Romain Grosjean et Nicholas Latifi, en dernière ligne.