Le essais du vendredi du Grand Prix de Sakhir de Formule 1 ont été très mitigés pour les hommes de la Scuderia Ferrari. En forme dans la première séance d'essais libres, Charles Leclerc et Sebastian Vettel ont tous deux vécu une deuxième séance cauchemardesque.

Sebastian Vettel - Meilleur temps : 0:55.281 - Nombre de tours : 83

Comme ce fut le cas le week-end précédent, Vettel devance son équipier le vendredi. Le pilote allemand conclut les EL1 dans le top 10 mais de mauvais réglages ont rendu la SF1000 très instable en EL2. À deux reprises, le quadruple Champion du monde a quitté la piste, endommageant ses pneumatiques.

"C'était une journée mitigée : la première séance s'est bien passée, la deuxième a été horrible", peste Vettel. "Nous avons essayé des réglages différents, au final la voiture était très instable. J'espère que nous pourrons combler l'écart demain."

Le pilote Ferrari estime que la nouvelle configuration du circuit de Sakhir, très courte, est inadaptée aux monoplaces de Formule 1. Vettel estime que le trafic sera très dense au début de la séance qualificative, ce qui pourrait piéger plus d'un pilote.

"Cette configuration est peut-être trop courte. Le virage 4 est plus ou moins le même puis le circuit devient très bosselé entre les virages 7 et 8, les vibreurs sont très agressifs. Cette partie est assez délicate mais elle n'est pas mauvaise", estime-t-il.

"Avec 20 voitures en piste, la Q1 sera très serrée : il faut rouler très lentement dans les tours de chauffe pour faire baisser la température des pneus, ça complique les choses. J'espère que tous les pilotes réussiront à faire un tour propre sans être gênés par le trafic. Ce sera très serré et le moindre centième fera la différence."

Sebastian Vettel

Charles Leclerc - Meilleur temps : 0:55.449 - Nombre de tours : 37

La première journée a été encore plus difficile du côté de Charles Leclerc. Le Monégasque n'a bouclé que deux tours lors de la deuxième séance d'essais suite à la casse de son arbre de transmission lors d'un passage trop violent sur un vibreur. 

"Tout allait bien jusqu'au problème technique au début de la deuxième séance, j'espère que la journée sera meilleure demain", déclare Leclerc. "J'aime cette piste avec très peu de virages car ça me rappelle mes années en karting. La course devrait être amusante. Avec ces longues lignes droites, ceux qui seront derrière auront un bel avantage."

"Ma principale préoccupation est d'avoir une piste claire pour les qualifications. Surtout en Q1 et Q2, je pense que ce sera le plus dur."