Le résumé de la course des membres de la Ferrari Driver Academy.

Yuki Tsunoda remporte la première course du Grand Prix de Sakhir de Formule 2. Le pilote japonais fait un pas de plus vers la Formule 1 tandis que Mick Schumacher, huitième, fait un pas de plus vers le titre. Prema remporte la couronne au classement par équipe.

La grille de départ du Grand Prix de Sakhir est bouleversée suite à une séance qualificative riche en émotions. Yuki Tsunoda encaisse les quatre points de la pole position et est accompagné sur la première ligne par Nikita Mazepin, futur pilote Haas en Formule 1.

Les qualifications ont été effroyables pour les membres de la Ferrari Driver Academy. Les deux prétendants au titre, Callum Ilott et Mick Schumacher, s'élancent respectivement 9e et 18e. L'Allemand a été victime d'un accident avec Roy Nissany lors des ultimes secondes de la séance qualificative et n'a pas pu améliorer son temps. Robert Shwartzman est 4e, Marcus Armstrong 15e et Giuliano Alesi 16e.

À l'extinction des feux, Christian Lundgaard cale sur la grille de départ mais les pilotes parviennent à éviter la ART. Mazepin prend le meilleur envol et la tête de la course. Shwartzman le suit dans son sillage et s'empare de la deuxième position. Condamné à remonter rapidement, Schumacher gagne trois positions dans le premier tour.

Le peloton est très compact et les longues lignes droites offrent des scènes irréelles, avec des pilotes à trois de front de part et d'autre du circuit bahreïni ! Après 13 tours, Schumacher pointe à la porte des points, en 11e position.

Shwartzman est l'un des premiers hommes à entrer dans la voie des stands pour troquer ses pneus tendres contre des durs. Les stratégies divergent entre le Russe, Ilott et Schumacher. Ce dernier s'est élancé avec les gommes dures contre les tendres pour ses deux adversaires. Cela signifie qu'en fin de parcours, Schumacher aura des gommes beaucoup plus performantes.

Le rythme de Shwartzman baisse et le pilote soutenu par Ferrari perd sa deuxième place au profit de Tsunoda. Derrière, Schumacher réussit un dépassement périlleux par l'extérieur et menace Pedro Piquet pour la huitième place et, plus important encore, la pole position de la course sprint...

 

Les dernières boucles sont totalement folles. Mazepin défend sa première place de manière très dure, n'hésitant pas à pousser ses adversaires en dehors des limites de la piste. Tsunoda finit par trouver une ouverture, tout comme Guanyu Zhou. Plus rapide, Felipe Drugovich tente à plusieurs reprises de se débarrasser du Russe mais celui-ci résiste, peut-être trop. Le pilote Hitech pousse son adversaire sur le bas-côté, le forçant à percuter le panneau "150 mètres" avant l'entrée d'un virage !

Tsunoda remporte la course, devant Zhou et Mazepin. Les deux pilotes Prema, à savoir Shwartzman et Schumacher, finissent dans les points. Ainsi, l'équipe italienne soulève le trophée de Champion de Formule 2 pour la première fois de son histoire !

Pour l'ensemble de son œuvre, une enquête a été ouverte sur Mazepin, les pénalités pourraient tomber. Et cela pourrait tourner à l'avantage d'Ilott. Le Britannique termine sixième mais ne reprend aucun point sur Schumacher. Les deux hommes sont séparés par 14 points, avantage à l'Allemand, à la veille de la dernière course de la saison.