Le pilote Ferrari abandonne dans le premier tour.

Après une superbe séance qualificative, Charles Leclerc quitte le Grand Prix de Sakhir de Formule 1 par la petite porte. Parti quatrième, le Monégasque a raté son freinage dans le quatrième virage du premier tour, touchant la Racing Point de Sergio Pérez. 

La suspension avant de la Ferrari SF1000 a cédé sur l'impact. La course de Leclerc n'aura duré que quelques mètres, au grand désarroi du pilote. "J'ai regardé rapidement les images", commente Leclerc au micro de Canal +. "Oui, c'est certain que s'il y a un pilote à blâmer, c'est moi."

"Honnêtement, je ne pense pas avoir commis une énorme erreur", poursuit-il. "J'ai essayé de freiner plus tard que Max [Verstappen], je pensais que Sergio [Pérez] allait porter une attaque sur Bottas. Mais finalement, Pérez s'est rabattu pour se mettre derrière Bottas, c'était trop tard pour que je ralentisse."