Le moteur de Kimi Räikkönen est parti en fumée.

Alfa Romeo aurait aimé connaître un vendredi moins agité ! Pour le coup d'envoi du Grand Prix d'Abu Dhabi de Formule 1, l'équipe italienne passera sa soirée à remettre en état la monoplace de Kimi Räikkönen, touchée par un incendie en fin de deuxième séance d'essais libres.

Retour sur la journée d'Alfa Romeo avec les premiers commentaires de ses pilotes.

Kimi Räikkönen - Meilleur temps : 1:37.508 - Nombre de tours : 50

Le Champion du monde 2007 a été le plus rapide des pilotes Alfa Romeo mais il a également été le moins chanceux. À la fin de la deuxième séances d'essais libres, le V6 Ferrari hybride du Finlandais a expiré dans les flammes. Une fois sorti de sa monoplace, Räikkönen a troqué sa casquette de pilote pour enfiler celle de pompier en éteignant lui-même l'incendie !

"La voiture se comportait bien", indique Räikkönen dans le paddock de Yas Marina. "Nous n'avons pas pu boucler beaucoup de tours avec une grande quantité de carburant à cause de notre problème moteur. Ce n'est pas idéal mais au moins c'est arrivé à un moteur et à une boîte de vitesses qui devaient forcément être changés. Bien sûr, c'est du travail supplémentaire pour les mécaniciens mais tout devrait rentrer dans l'ordre demain."

Antonio Giovinazzi - Meilleur temps : 1:37.508 - Nombre de tours : 30

Sur la touche le matin, en Essais Libres 1, Antonio Giovinazzi n'a disputé que la deuxième séance d'essais libres. L'Italien conclut la journée avec le 17e meilleur temps, à une demi-seconde de son équipier.

"Ce fut un vendredi relativement simple même si nos relais longs ont été interrompus par le drapeau rouge", rapporte Giovinazzi. "Après avoir manqué les Essais Libres 1, j'ai sauté dans la voiture et j'ai été rapidement dans le rythme. Il y a des choses que nous devons améliorer mais si nous faisons les progrès attendus, nous devrions être dans une meilleure position. Attendons de voir ce que les qualifications nous réservent."

Robert Kubica - Meilleur temps : 1:37.508 - Nombre de tours : 19

Comme ce fut le cas la semaine passée, pour le Grand Prix de Sakhir, Robert Kubica était une nouvelle fois au volant de l'Alfa Romeo C39. Le pilote d'essais de l'écurie italienne a bouclé un programme chargé portant sur le développement de la monoplace qui sera alignée sur la grille en 2021.

"Ce fut une journée intéressante et plutôt positive, du moins jusqu'au problème technique de Kimi dans la soirée", déplore Kubica. "Nous avons eu beaucoup de choses à tester en Essais Libres 1 pour le développement à long terme de la voiture. C'est toujours agréable de conduire une F1, surtout après m'être remis dans le bain à Bahreïn."

Antonio Giovinazzi