Le pilote Ferrari ne pouvait pas faire mieux à Abu Dhabi.

Pour la 14e fois de l'année, Sebastian Vettel n'a pas accédé à la Q3. Le quadruple Champion du monde a été éliminé lors de la Q2 du Grand Prix d'Abu Dhabi et se qualifie à une anonyme 13e place.

Les trois victoires de Vettel à Abu Dhabi ne lui seront pas venues en aide au moment des qualifications. La Scuderia a l'habitude de souffrir aux Émirats, 2020 ne fait pas exception. Le pilote Ferrari a été en difficulté tout au long du week-end et, malgré des déclarations encourageantes vendredi soir, il ne s'est pas hissé en Q3 pour rejoindre son équipier, Charles Leclerc.

Pour sa dernière course avec Ferrari, Vettel partira 13e sur la grille de départ. L'Allemand ne pouvait pas espérer un meilleur résultat. Selon lui, un "tour parfait" ne lui aurait fait gagner que trois positions seulement.

"Évidemment, ce n'est pas idéal de prendre le départ de ma dernière course avec l'équipe du haut de la 13e position sur la grille", peste Vettel. "Le résultat en lui-même est plutôt mauvais, pourtant j'étais satisfait de ma performance sur mon tour chronométré. Peut-être qu'un tour parfait m'aurait permis d'atteindre la dixième place."

Vettel ne se fixe aucun objectif précis pour la course, dont le départ est fixé à 14h10 (heure de Paris). Le pilote Ferrari ne pense pas aux points ou à finir devant Leclerc mais aux derniers tours de roue qu'il effectuera au volant de la monoplace italienne.

"Mon plan pour la course de demain est d'essayer de faire de mon mieux, tout simplement", indique-t-il. "Je suppose que nous n'allons pas connaître une course facile. Ce sera un moment spécial puisque ce sera le dernier [avec Ferrari]. Je veux profiter de cette course et me rapprocher au maximum des personnes au sein du garage, des mécaniciens, des ingénieurs, de tout le monde. Ce sera très émouvant."