Grâce à des outils de plus en plus perfectionnés, l'art numérique atteint aujourd'hui un haut degré de réalisme. Une excellente nouvelle pour de nombreux artistes souhaitant réinventer des voitures emblématiques. Ainsi, il est désormais possible de visualiser ce qu'aurait pu être la Ferrari F40 si elle avait été imaginée pour rouler dans un univers cyberpunk.

Pour les non initiés, le cyberpunk est un genre artistique appartenant à la science-fiction et mêlant un univers dystopique à des technologies très avancées. Assez difficile de faire un parallèle entre cet univers et Ferrari, n'est-ce pas ? Mais le designer Al Yasid y est parvenu.

La première chose qui nous frappe en observant ce rendu 3D, c'est ce gigantesque surcompresseur remplaçant la vitre arrière et s'élevant au-dessus du toit. C'est too much, oui, mais c'est une idée intéressante. En revanche, les conséquences en matière de pertes aérodynamique ne semblent pas en valoir la chandelle, bien qu'un tel élément puisse booster la puissance de la voiture.

Certains pourraient percevoir cela comme une hérésie : cette F40 n'est pas habillée de sa robe Rosso Corsa, la seule couleur que la supercar avait en sortie d'usine. La peinture grise utilisée sur le rendu est plutôt flatteuse, et elle correspond mieux au thème cyberpunk, mais une Ferrari F40 se doit d'être rouge !

En guise de feux arrière, la Ferrari dispose d'une fine bande LED rouge qui fait très "K2000" ! Une nouvelle fois, c'est joli mais rien ne pourra remplacer les feux ronds emblématiques de la F40. On trouve encore des LED à l'avant, bien que celles-ci ne semblent pas assez puissantes pour être des phares.

Que pensez-vous du résultat ? Faites-le-nous savoir dans les commentaires !