Aucun point décroché par la Scuderia Ferrari.

Max Verstappen décroche une victoire autoritaire lors du Grand Prix d'Abu Dhabi, dernière manche de la saison 2020 de Formule 1. Le Néerlandais devance Valtteri Bottas et Lewis Hamilton. Ferrari conclut d'une manière décevante sa saison en terminant au-delà du top 10.

Cinq mois après le début de la saison, il est déjà l'heure de se dire au revoir ! Le Grand Prix d'Abu Dhabi accueille la dernière manche du Championnat du monde 2020 de Formule 1. Lewis Hamilton ayant décroché la couronne mondiale en Turquie, les derniers enjeux au classement général ne concernent que les places d'honneur.

Sebastian Vettel dispute sa dernière course chez Ferrari. En 2021, le quadruple Champion du monde prendra la direction de Racing Point et espère conclure son histoire avec la Scuderia de la meilleure des manières.

C'est Max Verstappen qui détient la pole position. Pour la première fois depuis 2013, le Néerlandais a détrôné les Mercedes aux Émirats. Verstappen prend un bon envol et conserve son avantage dans le premier tour. Suivent Valtteri Bottas et Lewis Hamilton. Du côté des Ferrari, les positions s'échangent entre Vettel et Leclerc, bien que le Monégasque soit collé au diffuseur de son équipier. Notons que Leclerc est chaussé des gommes mediums tandis que Vettel a opté pour les pneus durs.

La voiture de sécurité virtuelle intervient au Tour 10 suite à la casse moteur de Sergio Pérez. L'ensemble des pilotes à l'exception de Daniel Ricciardo, Leclerc et Vettel s'arrêtent au stand pour chausser des pneus durs. Les deux pilotes Ferrari remontent dans le top 10.

Mais les commissaires sont dans l'impossibilité de rapatrier la voiture de Pérez, c'est donc la "vraie" voiture de sécurité qui rentre en piste ! Le peloton est regroupé à la relance de la course mais cela ne favorise pas les plans de Ferrari. Les pneus de Leclerc et Vettel s'usent vite et les pilotes glissent inexorablement vers le fond du classement. 

 

Leclerc s'arrête au Tour 23 pour mettre des pneus durs. Il quitte les stands en 19e et dernière position ! L'ancien champion de Formule 2 remonte péniblement, une arrivée dans les points semble désormais compromise. Vettel parvient à tenir ses gommes jusqu'au Tour 36. L'Allemand effectue son unique arrêt pour monter les mediums, il quitte les stands en 15e position.

Verstappen aborde le dernier quart de la course confortablement installé en tête. Les Mercedes le suivent, une dizaine de secondes plus loin, puis viennent Albon, Ricciardo, Norris, Sainz et Gasly. Le pilote Renault est le dernier homme à ne pas s'être arrêté. Les pneus des leaders commencent à se détériorer mais il n'y aura pas de second arrêt au stand. Il faudra tenir les gommes jusqu'au bout ! Dans le garage rouge, Leclerc met le pression sur Räikkönen pour la 12e place sans parvenir à trouver une ouverture. Son équipier Vettel navigue à 5 secondes.

Le drapeau à damier est enlevé par Verstappen, le Néerlandais met fin à six ans de domination Mercedes à Abu Dhabi ! Une superbe performance offerte par Red Bull. Les Flèches d'Argent restent à proximité puisque Bottas et Hamilton montent sur le podium. Albon, Norris, Sainz, Ricciardo (auteur du meilleur tour), Gasly, Ocon et Stroll complètent le top 10. Vettel conclut son histoire chez Ferrari avec une anonyme 14e place... Triste manière de se dire au revoir.