Les raisons sont très simples !

Dans le but d'ajouter une valeur aux numéros utilisés en Formule 1, les pilotes disposent tous d'un numéro permanent depuis la saison 2014. Les numéros 2 à 99 sont acceptés, le numéro 1 étant réservé au Champion du monde en titre, uniquement s'il souhaite le porter.

40 numéros différents ont déjà été utilisés par les pilotes et tous ont une explication différente justifiant leur choix. Mais qu'en est-il des pilotes Ferrari ? Pourquoi ont-ils choisi le 16 et le 55 ? La réponse dans cet article !

Charles Leclerc : numéro 16

Depuis son premier Grand Prix, en 2018, Charles Leclerc porte le numéro 16. Cependant, le 16 est loin d'être le numéro fétiche du Monégasque, comme il l'avait révélé peu après sa titularisation en Formule 1.

"Je voulais d'abord le numéro 7, mais Kimi [Räikkönen] l'avait, puis j'ai choisi le 10 mais Pierre [Gasly] est arrivé en F1 et a choisi le numéro 10", expliquait Leclerc. "Ensuite, je voulais le 16 parce que c'est ma date de naissance et je ne pouvais rien trouver de mieux. Et un plus six égale sept, mon chiffre favori."

Carlos Sainz : numéro 55

Tout comme son nouvel équipier, Carlos Sainz souhaitait un tout autre numéro pour sa carrière de pilote de Formule 1. À l'origine, l'Espagnol voulait courir avec le numéro 5 mais celui-ci était déjà porté par Sebastian Vettel. Tout simplement, le pilote Ferrari a doublé son chiffre favori, lui donnant ainsi une toute nouvelle signification. 

La dernière lettre de son prénom et la première lettre de son nom de famille sont un "S". Collées, les deux lettres ressemblent à un 55, ce qui a permis la création du hashtag #Carlo55ainz que l'Espagnol et ses supporters utilisent régulièrement sur les réseaux sociaux.