Le pilote Alfa Romeo poursuit sa progression.

La saison 2020 d'Antonio Giovinazzi a été des plus discrètes mais elle a également montré que le pilote transalpin méritait une place en Formule 1.

Il faut dire que l'année 2019 de Giovinazzi était beaucoup moins convaincante. Pour sa première saison complète en catégorie reine, l'Italien était régulièrement devancé par son équipier, l'expérimenté Kimi Räikkönen, et commettait de nombreuses erreurs privant Alfa Romeo d'arrivées dans les points.

Et il n'y a pas eu de réel changement lors de la première moitié de saison 2020. Si bien que des rumeurs sur le renvoi de Giovinazzi au profit de Mick Schumacher - ou bien d'un autre pilote membre de la Ferrari Driver Academy - ont été de plus en plus insistantes. Cependant, une accumulation de solides performances en deuxième partie de saison ont finit par convaincre Alfa Romeo de conserver Giovinazzi en qualité de pilote titulaire.

Au fil des courses, le rythme du vice-champion de GP2 s'est amélioré. Très régulier, le pilote souffre toutefois d'une certaine malchance. Bien placé pour le deuxième départ de Monza, il écope d'une pénalité suite à une erreur de son stand. Au Mugello, il est l'une des victimes innocentes du carambolage impressionnant à la relance et en Turquie, il abandonne sur problème mécanique très tôt dans la course. En revanche, il est l'unique responsable de sa sortie de piste lors du Grand Prix de Belgique ayant entraîné l'abandon de George Russell.

Dans le duel avec son équipier, l'Italien n'a pas à rougir. Giovinazzi devance Räikkönen en qualifications (9-8), preuve de sa rapidité sur un tour lancé, mais peine encore en course, où le Finlandais reprend largement le dessus (5-12). Avec trois arrivées dans les points, Giovinazzi est le pilote Alfa Romeo ayant terminé le plus souvent dans le top 10, bien que les deux équipiers comptabilisent le même nombre de points : quatre partout.

2021 sera une année cruciale dans la suite de la carrière en Formule 1 du pilote transalpin. Räikkönen pourrait raccrocher le casque et, s'il souhaite conserver sa place chez Alfa Romeo pour les années à venir, Giovinazzi devra obligatoirement prendre le rôle de leader d'équipe.

Alfa Romeo

Statistiques

  • 17 Grands Prix
  • 0 victoire
  • 0 podium
  • 0 pole position 
  • 0 meilleur tour en course
  • 4 points
  • 3 arrivées dans les points (17,65%)
  • 11 arrivées hors des points (64,70%)
  • 3 abandons (17,65%)