L'Espagnol n'est pas inquiété par son avenir en rouge.

En 2021, Carlos Sainz fera ses débuts au sein de la Scuderia Ferrari. Le pilote espagnol de 26 ans remplacera Sebastian Vettel, pensionnaire de Maranello pendant six saisons et s'en étant allé par la petite porte.

Lorsque Vettel a posé ses valises à Maranello, en 2015, le pilote allemand était fraîchement quadruple Champion du monde de Formule 1 et extrêmement motivé à l'idée de reproduire les succès de Michael Schumacher en rouge. Mais six ans d'insuccès ont érodé les performances de Vettel, sa saison 2020 en est le parfait exemple. Avec 33 points inscrits, 2020 est la pire année de la carrière de Vettel en Formule 1, le pilote ayant été régulièrement devancé par son équipier Charles Leclerc.

L'échec de Vettel chez Ferrari fait écho à celui de Fernando Alonso. Les deux hommes ont perdu le titre à deux reprises et ont connu une fin d'aventure douloureuse avec le cheval cabré. On peut alors se demander si la Scuderia n'exerce pas une trop forte pression sur ses pilotes. Mais Sainz n'est pas de cet avis.

"Ferrari n'est pas une équipe qui dévore ses pilotes", explique-t-il. "Si l'on regarde la carrière de Vettel, quel pilote n'aurait pas souhaité passer six ans chez Ferrari comme lui ? Deux ans, c'est la période la plus longue où je suis resté dans une même équipe. Donc si Ferrari est une équipe qui dévore ses pilotes, que sont Renault, Toro Rosso et toutes les autres ?"

Après avoir moulé son baquet et rencontré ses futurs collègues de travail à l'usine de Maranello, Sainz poursuit sa préparation pour la saison 2021 de Formule 1. L'Espagnol essaie de recréer un environnement de travail "similaire ou égal" à celui qu'il a connu au sein de McLaren, entre 2019 et 2020.

"Alonso a passé cinq ans chez Ferrari aussi. Cela ne semble pas être une équipe qui dévore les pilotes, ce sont simplement des cycles", poursuit Sainz. "Bien sûr, je veux avoir mon cycle chez Ferrari, créer un environnement similaire [à McLaren] là-bas. J'ai déjà de l'expérience dans la création d'une équipe de travail et j'espère avoir une équipe similaire ou meilleure que celle que j'ai eu chez McLaren. Je vais faire de mon mieux pour que ce soit le cas."