Mattia Binotto révèle ses attentes.

Depuis 2019, Mick Schumacher est soutenu par la Ferrari Driver Academy (FDA), le programme de jeunes pilotes de la Scuderia. Porté par le cheval cabré, l'Allemand est parvenu à décrocher le titre en Formule 2 et ainsi à valider son ticket pour la Formule 1.

Et pour chaque membre de la FDA, il n'y a qu'un seul objectif : terminer au volant d'une monoplace construite par la Scuderia Ferrari. Mattia Binotto le confirme en précisant que le programme du constructeur italien consiste essentiellement à préparer les pilotes pour un avenir à Maranello.

"La FDA n'est pas là pour créer des pilotes de Formule 1, elle est là pour former des pilotes qui, un jour, conduiront une Ferrari, une voiture rouge", indique l'Italien. "Je pense que lorsque l'on passe de la Formule 2 à la Formule 1, il est impossible de faire sa première année dans la voiture rouge. Il y aura trop de responsabilités et pas assez d'expérience."

Interrogé sur ce que Schumacher devra offrir à Haas au cours de ces prochaines années pour avoir droit au volant Ferrari, Binotto estime que la clé se trouve entre la régularité et les arrivées dans les points.

"Je m'attends vraiment à ce que [Schumacher] prouve à quel point il est rapide dans le contexte de la F1, à la fois en qualifications et en course", précise Binotto. "Mais plus que ça, il faut qu'il ait un excellent rythme en course et qu'il soit assez régulier pour rallier l'arrivée dans une bonne position."

"Carlos [Sainz] est très bon dans ce domaine. Il a même tendance à terminer ses courses dans une meilleure position qu'en qualifications. C'est donc ce qu'il faut attendre d'un pilote. Et c'est ce que j'attends de Mick lors des deux prochaines saisons."