L'Espagnol recherche une stabilité en Formule 1.

En quittant McLaren pour Ferrari, Carlos Sainz est en passe d'écrire un nouveau chapitre dans sa carrière de pilote. L'Espagnol a signé un contrat de deux ans avec la Scuderia, lui assurant une certaine stabilité et lui permettant de mieux prendre ses marques en 2021.

Précédemment, Sainz avait passé plus d'une saison au sein de Renault et deux années complètes chez McLaren. Selon l'intéressé, un accord pluriannuel lui permet de gagner en confiance et en performance car cela l'aide à faire ressortir le meilleur de lui-même.

"La pression chez Ferrari est toujours grande, peu importe le nombre d'années sur le contrat", indique Sainz à Motorsport.com. "Je suis le premier à vouloir être aussi rapide que possible dès les premiers tours de roue. Mais pour moi, un contrat de deux ans est important. Je l'ai toujours dit, lorsque j'ai rejoint McLaren et, évidemment, depuis que je suis chez Ferrari, il est très important pour un pilote d'avoir un peu de stabilité dans une équipe."

Pour mieux appuyer son propos, le nouveau pilote Ferrari prend exemple sur ses adversaires, à savoir son remplaçant chez McLaren, Daniel Ricciardo, son nouvel équipier, Charles Leclerc, et le septuple Champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton. Selon l'Espagnol, les trois hommes ont eu besoin d'un temps d'adaptation pour atteindre un haut niveau de compétitivité.

"Je me sens comme chez McLaren lors de ma deuxième année", poursuit-il. "J'ai fait beaucoup plus qu'en première année. Et avec des gens comme Daniel Ricciardo dans la Renault, on peut clairement voir à quel point il est important de prendre le temps de connaître sa voiture."

"On le voit aussi avec le Charles Leclerc d'aujourd'hui contre le Charles Leclerc d'il y a un an et demi, lorsqu'il a rejoint Ferrari. C'est un pilote différent. Si l'on regarde le Lewis [Hamilton] d'aujourd'hui par rapport au Lewis de 2013 qui rejoignait Mercedes, il est lui aussi très différent. Tous savent beaucoup mieux comment extraire la performance de leur voiture."