La grande gagnante sera intégrée à la Ferrari Driver Academy.

Cette semaine, les dernières épreuves du programme Girls on Track - Rising Stars ont lieu sur le circuit de Fiorano, sous le regard avisé de la Ferrari Driver Academy, le programme des jeunes pilotes de Ferrari.

Soutenu par la Fédération Internationale de l'Automobile, le programme Girls on Track vise à promouvoir l'accession des jeunes femmes âgées de 12 à 16 ans dans le monde du sport automobile et à épauler les plus talentueuses afin de réaliser leur objectif de devenir des pilotes professionnelles.

Les quatre finalistes - Julia Ayoub, 15 ans, et Antonella Bassani, 14 ans, toutes deux brésiliennes, Doriane Pin, 16 ans, française, et Maya Weug, 16 ans également, née en Espagne d'une mère belge et d'un père néerlandais - feront tout leur possible pour obtenir une place au sein de la Ferrari Driver Academy. En novembre 2020, la finale de l'initiative organisée par la Commission Women in Motorsport a dû être reportée suite à un cas de Covid-19 détecté au sein des participantes.

Pendant ces prochains jours, les finalistes seront évaluées à Maranello. Le programme comprend des tests d'aptitude physique et mentale, des séances de simulateur, des activités avec les médias et une série de leçons relatives aux règlements sportifs et aux comportements à adopter sur la piste.

La partie la plus attendue et la plus importante du processus de sélection aura lieu en fin de semaine. Les filles rouleront sur le circuit de Fiorano à bord d'une monoplace de Formule 4 équipée des mêmes pneumatiques Pirelli que ceux utilisés dans le cadre du championnat italien.

Par la suite, une commission d'ingénieurs se réunira pour analyser en détail toutes les données acquises sur la piste et en dehors afin de retenir la pilote la plus méritante et lui offrir une place à Maranello pour la saison 2021.