L'ancien pilote de Formule 1 pourrait être au volant d'une Ferrari 488 GT3 sponsorisée par Red Bull.

Au début du mois de janvier, il a été annoncé qu'Alexander Albon participera à certaines courses de DTM en 2021 avec le soutien de Red Bull, après avoir été remplacé par Sergio Pérez en Formule 1.

Le Thaïlandais sera épaulé par Liam Lawson, espoir néozélandais faisant partie du Red Bull Junior Team, le programme des jeunes pilotes de la marque autrichienne. Et selon les informations de Motorsport.com, Red Bull devrait faire appel à Ferrari pour la fourniture de deux 488 GT3.

Honda et Aston Martin rayés de la liste

Du fait des liens entretenus avec l'écurie autrichienne en Formule 1, Honda semblait être le choix le plus logique pour Red Bull. Cependant, le DTM n'a pas une grande valeur commerciale aux yeux du constructeur japonais, celui-ci n'ayant pas profité de la création de la "Class 1" pour engager sa NSX-GT de Super GT dans le Championnat allemand.

Liam Lawson
En 2021, Liam Lawson roulera en DTM parallèlement à la Formule 2.

Le marché d'Europe centrale n'est pas non plus une priorité pour Honda. Ainsi, l'équipe de Jenson Button, active dans les pelotons européens de Grand Tourisme, continuera de délaisser la NSX-GT de Honda au profit de la McLaren 720S GT3.

Aston Martin n'est plus une option pour Red Bull. N'étant plus son sponsor-titre depuis la fin de la saison 2020, Le constructeur britannique se rapproche désormais de Mercedes et monte sa propre structure en Formule 1 cette année.

Des taureaux rouges sur les AF Corse ?

Le choix de l'équipe qui engagera les deux Ferrari n'est pas encore confirmé, cependant l'AF Corse est en pole position. La structure italienne entretient une relation étroite avec Ferrari depuis de nombreuses années et fait office d'équipe usine dans le cadre du Championnat du monde d'endurance de la FIA.

Pour l'heure, l'AF Corse se montre réticente à l'idée d'ouvrir un programme DTM financé par la marque de boissons énergisantes. "Il ne faut jamais dire jamais mais [une arrivée en DTM] serait très difficile pour nous car nous sommes assez occupés avec nos autres programmes", indique Batti Pregliasco, directeur sportif d'AF Corse, interrogé par Motorsport.com.

Les équipes Motopark, Carlin et DAMS, ayant souvent accueilli des pilotes soutenus par Red Bull dans les formules de promotion ces dernières années, ont d'ores et déjà nié leur intérêt pour un projet DTM en 2021.