La pandémie de COVID-19 enraye une machine bien huilée.

Au cours de ces 12 derniers mois, les équipes de Formule 1 ont vécu des moments difficiles. La discipline a dû réagir rapidement face à l'alerte financière provoquée par la pandémie de COVID-19. En plus d'un calendrier remanié et de la mise en place de nombreux protocoles sanitaires, l'épidémie a repoussé l'introduction de la nouvelle règlementation à 2022 et a prolongé d'un an l'utilisation des châssis de la saison 2020.

Mais le COVID-19 est également responsable d'une situation très étrange vécue à Maranello, dans l'antre de la Scuderia Ferrari : le système de désignation des projets du Cheval Cabré ne classe plus les modèles par ordre numérique.

Chaque année, Ferrari attribue à sa monoplace un numéro de projet ainsi qu'un nom de châssis officiel. Par exemple, la Ferrari SF1000 de l'an passé était également connue sous le numéro de projet 671 pendant sa conception, à Maranello. Et si l'on suit la logique de la Scuderia, la Ferrari SF21, qui participera à la saison 2021 du Championnat du monde, devrait porter le nom de code 672.

Sauf que ce ne sera pas le cas, même si la monoplace comporte de nombreuses pièces communes à la SF1000 en raison du gel partiel du châssis comme mesure d'urgence. Au lieu de cela, le numéro de projet 673 a été officiellement retenu.

La raison de ce saut est très simple : au début de l'année 2020, avant que les premiers confinements ne soient décrétés, Ferrari avait d'ores et déjà commencé à travailler sur ce qui allait devenir la toute nouvelle voiture de 2021, conforme aux nouvelles règles de la catégorie reine du sport automobile.

La monoplace qui annoncera le début d'une nouvelle ère favorisant les dépassements, comme l'espèrent les dirigeants de la Formule 1, était désignée par le numéro 672. Mais lorsque la FIA a repoussé l'introduction des nouvelles règles à 2022 tout en interdisant aux écuries de poursuivre le développement des monoplaces, Ferrari a été dans l'obligation de mettre son projet 672 de côté pendant un certain temps.

Ferrari SF1000

Aujourd'hui, les équipes sont de nouveau libres de mener le développement de leurs futurs modèles. Et la conception de la Ferrari 672, qui verra le jour en 2022, a repris de plus belle. La Ferrari 673, plus connue sous le nom de SF21, conservera le châssis de la SF1000 mais bénéficiera d'une légère mise à jour, limitée par le système de jetons utilisé en Formule 1.

Sans être exhaustif, la partie arrière a été révisée suite à l'introduction d'une nouvelle transmission et de nouvelles règles autour du plancher des monoplaces. De plus, une nouvelle boîte de vitesses, plus fine, a permis de redessiner la suspension afin d'atténuer la nervosité du train arrière ayant perturbé les pilotes Ferrari l'an passé.

La SF21 sera également dotée d'un tout nouveau moteur qui devrait combler le déficit de puissance dont le Cheval Cabré a souffert tout au long de la saison 2020.