Carlos Sainz a roulé pour la première fois au volant d'une Ferrari.

Le mercredi 27 janvier était une journée riche en émotions pour Carlos Sainz ! Le Madrilène de 26 ans a pu découvrir le circuit de Fiorano à bord de la Ferrari SF71H, monoplace de Formule 1 engagée en 2018. Au total, plus de 100 tours ont été couverts par l'Espagnol.

Sainz a également poursuivi son travail avec les ingénieurs de l'équipe italienne, entamé depuis plusieurs semaines. L'ancien pilote McLaren a également appris les différentes procédures liées au fonctionnement de la monoplace.

Quelques spectateurs et journalistes ont assisté à la première de l'Espagnol, y compris son père Carlos Sainz Senior, double Champion du monde des rallyes, son équipier Charles Leclerc, ainsi que Marco Matassa, le directeur de la Ferrari Driver Academy ayant travaillé avec Sainz lorsqu'ils étaient tous deux chez Toro Rosso.

"C'est un jour que je n'oublierai jamais", clame Sainz. "J'étais impatient de sauter dans la voiture et le premier tour était incroyable. Je suis très satisfait du déroulement de la journée. Nous avons pu suivre un programme très complet et j'ai pu me familiariser avec les ingénieurs, les mécaniciens, le volant et les procédures."

"C'était très agréable d'avoir mon père à mes côtés à un moment aussi important de ma carrière", poursuit-il. "J'aimerais remercier Mattia [Binotto], Laurent [Mekies] et tout le monde chez Ferrari pour cet accueil si chaleureux et ce premier jour si positif dans la voiture de 2018. Je suis très heureux et je n'aurais pas pu rêver d'un meilleur départ."

La prochaine étape de la préparation du pilote aura lieu à bord de la Ferrari SF21, la monoplace qui sera alignée lors des essais de présaison à Bahreïn, dans la deuxième semaine du mois de mars.

Galerie: Les premiers tours de Carlos Sainz chez Ferrari

Sainz est le cinquième pilote espagnol à faire partie de la Scuderia. Avant lui, Fernando Alonso a couru pendant cinq saisons pour l'équipe, participant à 96 Grands Prix, en remportant 11 victoires. Bien avant cela, le marquis Alfonso de Portago a participé à cinq courses pour Ferrari, son meilleur résultat étant une deuxième place au Grand Prix de Grande-Bretagne 1956.

En coulisses, Pedro de la Rosa et Marc Gené ont assuré le rôle d'essayeur pendant plusieurs années, Gené étant devenu ambassadeur de la firme et tuteur des pilotes des programmes exclusifs XX et F1 Clienti.