Sept pilotes de la Scuderia ont parcouru 500 tours de piste, soit plus de 1500 kilomètres.

Les cinq jours d'essais de la Scuderia Ferrari à Fiorano viennent de prendre fin. De lundi à vendredi, sept pilotes se sont relayés à bord de la Ferrari SF71H de 2018, y compris Carlos Sainz, fraîchement recruté en vue de la saison 2021 de Formule 1.

Outre le Madrilène, Mick Schumacher, Callum Ilott, Charles Leclerc, Robert Shwartzman, Marcus Armstrong et Giuliano Alesi ont roulé dans la monoplace. Le Français a également fait ses adieux à la Ferrari Driver Academy via ce premier roulage au volant d'une Formule 1, 30 ans après les débuts de son père, Jean Alesi, dans l'équipe.

"Sur cinq jours, sept pilotes ont pris la piste et ont couvert plus de 1500 kilomètres. C'était une semaine très chargée pour l'équipe", indique Laurent Mekies, directeur sportif. "L'objectif le plus important de ces essais était de remettre au volant les pilotes officiels de la Scuderia, Charles [Leclerc] et Carlos [Sainz], après la pause hivernale."

"Pour les membres de la Ferrari Driver Academy, c'était une nouvelle occasion de se bâtir une expérience à bord d'une monoplace de Formule 1. Pour Marcus [Armstrong], ce test était également une "première", puisque le Néo-Zélandais n'avait jamais roulé dans une Formule 1 auparavant."

Galerie: Les premiers tours de Carlos Sainz chez Ferrari

"Pour Giuliano [Alesi], ce test était un cadeau d'adieu car son histoire avec la Ferrari Driver Academy est terminée", poursuit le Français. "L'ambiance dans le garage de notre circuit était très bonne, tout le monde était vraiment heureux d'être de retour en piste pour préparer au mieux la saison à venir."

Ce roulage long d'une semaine est très utile pour les pilotes titulaires et également pour l'équipe. Tous ont bénéficié d'une rare opportunité de se remettre dans le bain avant le début de la saison, en testant toutes les procédures qui seront mises en place : le personnel sera de nouveau divisé en sous-groupes et devra respecter de nombreux protocoles liés au COVID-19.

Désormais, la Scuderia poursuit ses préparatifs pour la saison à venir ainsi que le développement de la SF21, la future monoplace de Formule 1 de l'écurie italienne. Leclerc et Sainz seront de retour en piste au milieu du mois de mars, à Bahreïn, dans le cadre des essais officiels de présaison.