Cette conductrice ne se sépare jamais de sa "petite Ferrari", qu'importe les conditions météo !

Toutes les voitures sont faites pour être conduites. Il est donc extrêmement regrettable de voir de sublimes véhicules être "punis" en ne quittant jamais le garage. Même les classiques ont besoin de respirer de temps en temps. Et voir Cici Muldoon conduire régulièrement sa Dino 246 GTS de 1974 sur les routes anglaises, c'est quelque chose qui redonne le sourire !

La Dino à moteur V6 de 2,4 litres, rebaptisée "Viola", est déjà sublime lorsqu'elle est arrêtée. Et en mouvement, il est impossible de ne pas tomber amoureux. Comme l'indique sa propriétaire dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube de Petrolicious, la peinture violette de la Dino change constamment de teinte selon la luminosité, l'angle ou l'endroit où elle se trouve, ce qui rend la sportive encore plus unique.

L'un des aspects les plus étonnants de cette vidéo est sans doute le fait que Muldoon conduise sa "petite Ferrari" par mauvais temps. Et dans les pays où les précipitations sont importantes, comme c'est le cas en Grande-Bretagne, beaucoup de propriétaires de Ferrari ont l'habitude de se contenter d'une conduite sur le sec.

Lorsqu'il pleut, le risque d'aquaplanage, et donc d'accident, est multiplié, surtout pour les modèles plus anciens dépourvus d'aides électroniques. Mais ne pas pouvoir passer du temps au volant d'une Dino 246 GTS est une alternative beaucoup plus pénible à envisager, bien entendu.

Galerie: Dino 246 GT L (1970)

Comme beaucoup de passionnés, Muldoon vient d'une famille où les voitures ont toujours eu une place importante. Son père était collectionneur à Guadalajara, au Mexique, ce qui signifie que ses premiers souvenirs d'enfance sont mêlés à divers rassemblements, concours ou rallyes.

La collection de voitures de Muldoon est impressionnante. Cependant, la "Viola" conserve une place très spéciale dans le cœur de la conductrice, et on la comprend...