La voiture n'avait pas bougé depuis plus de 10 ans !

Ratarossa, un YouTuber britannique passionné par Ferrari, a récemment fait une affaire en achetant l'une des 42 Ferrari 512 BBi conçues avec un volant à droite ! Le problème, c'est que la berlinette a été complètement laissée à l'abandon par son dernier propriétaire. Sur ces 12 dernières années, elle n'a jamais vu la couleur d'un garage ou d'une éponge !

Dans un état déplorable, la Ferrari est enfin passée à la douche. Mais est-ce que 12 ans de crasse s'éliminent facilement ?

De l'huile de coude...

Avant même de s'occuper de l'intérieur, un coup d'aspirateur est requis afin d'enlever les saletés les plus grandes, comme les mottes de terre, les feuilles mortes, les toiles d'araignée, etc. Une fois chose faite, la différence de propreté se fait d'ores et déjà sentir ! 

Etonnamment, l'intérieur demeure très soigné malgré le temps et la météo britannique, bien souvent capricieuse. La jointure des portières a tenu bon et on ne retrouve aucune trace de moisissure dans l'habitacle, ce qui est une bonne chose pour la suite des événements.

Ferrari 512 BBi

Les sièges sont démontés et Ratarossa procède à l'étape demandant le plus de patience : le nettoyage des tissus qui recouvrent l'intérieur de la 512 BBi. Et comme le précise le YouTuber, il est très important de démarrer avec la méthode de nettoyage la moins agressive pour des véhicules aussi âgés : du savon et un chiffon feront l'affaire.

C'est lors de cette étape que l'on constate clairement les méfaits d'un stationnement prolongé au soleil. Une partie du tableau de bord est couverte de craquelures, il faudra donc le remplacer.

... et un grand jet d'eau !

Une fois l'habitacle nettoyé, Ratarossa s'attaque à l'extérieur. Tout d'abord, les pneumatiques sont bons pour la poubelle. Le chrome des jantes est rouillé mais le nouveau propriétaire de la Ferrari parvient à les sauver.

Ferrari 512 BBi

Pour le nettoyage du moteur, de l'air comprimé, du savon et de l'eau chaude suffiront. Le nouveau propriétaire prévoit de démonter le moteur apprès ce premier lavage, ce qui est fortement recommandé étant donné que le douze cylindres n'a plus chanté depuis plus de dix ans.

Enfin, la partie la plus délicate est la peinture blanche de la voiture de sport, entièrement recouverte de crasse. Un nettoyeur haute pression et une bonne dose de polish rendent à la 512 BBi ses lettres de noblesse. Nous vous laissons observer le résultat final dans la vidéo. C'est vraiment bluffant !