Une semaine après la première course virtuelle de Formule 1 de l'année, les neuf écuries engagées s'attaquent au mythique circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Dans le cadre de la deuxième manche, la Scuderia Ferrari change son duo de pilotes. Arthur Leclerc et Marcus Armstrong, ayant tous deux signé un bon résultat en Autriche, font place à deux autres membres de la Ferrari Driver Academy : Callum Ilott et Robert Shwartzman.

Comme ce fut le cas lors de la première épreuve, les pilotes esport de la Ferrari Driver Academy, David Tonizza et Brendon Leigh, participeront à une course sprint de 5 tours, dont le résultat déterminera la grille de départ de la course principale.

Le résultat de Tonizza sera lié à la position de départ de Shwartzman, tandis que Leigh sera associé à Ilott. La course principale durera 50% de la distance réelle, soit 26 tours. Les deux pilotes ayant participé au championnat de Formule 2 l'an dernier connaissent déjà le peloton des Grands Prix virtuels. En 2019, le Russe a roulé à Bahreïn et le Britannique s'est engagé en Chine et au Canada.

Du côté d'Alfa Romeo, Thibault Courtois et le streameur Jack McDermott, aussi connu sous le pseudonyme de Pieface23, conservent leur poste et seront de nouveau sur la grille de départ. À noter que le YouTuber français Squeezie, comptabilisant plus de 15 millions d'abonnés sur la plateforme, fera ses débuts en Grand Prix virtuel chez Alpine.

Programme

Le Grand Prix de Grande-Bretagne virtuel sera diffusé dimanche 7 février à partir de 19h00 sur les chaînes YouTube, Facebook et Twitch officielles de la Formule 1. La course sprint, réunissant les pilotes esport à 19h10, sera suivie de la course principale à 19h30.