Après avoir été nommé à la tête d'Alfa Romeo suite à la création du groupe Stellantis, Jean-Philippe Imparato a visité le musée d'Arese. Les photos publiées sur le compte Twitter du Français ont suffi à enflammer les Alfistes qui ont relayé la nouvelle sur tous les réseaux sociaux.

Mais pourquoi les fans sont-ils si surpris ? Qu'y a-t-il de spécial à cette scène ?

 

Une première réponse peut être trouvée en posant une autre question : pouvez-vous vous souvenir du visage d'un ancien directeur d'Alfa Romeo ? Difficile, n'est-ce pas ? Lors de ces cinq dernières années, Tim Kuniskis et Reid Bigland étaient invisibles en dehors de l'entreprise.

La deuxième réponse concerne le passé glorieux de la marque. Cela fait un certain temps que les responsables de l'entreprise n'évoquent plus l'histoire d'Alfa Romeo et se tiennent à l'écart des musées.

Ces images sont donc intéressantes. Elles représentent un président s'enthousiasmant à la vue des voitures de la marque au Biscione... comme n'importe quel fan. Imparato s'arrête pour les contempler, les toucher, les photographier et mieux les vendre !

Ce côté humain, c'est ce qui manquait à Alfa Romeo. Il manquait une personne capable de créer un lien avec la voiture et de transmettre la passion du produit. Bien entendu, ce ne sera pas suffisant pour relancer une entreprise mais c'est une condition sine qua non pour la représenter de manière crédible.

Collezione
156
33 stradale

Le curriculum du Français, connu comme étant un "car guy" très déterminé, parle pour lui ! Son succès au sein du groupe PSA lui a permis de devenir l'homme de confiance de Carlos Tavares. Désormais, il hérite de l'une des plus grandes responsabilités chez Stellantis : relancer la marque Alfa Romeo.

Cette modeste visite du musée est donc réjouissante et pleine de promesses pour les amoureux d'Alfa.

Galerie: Jean-Philippe Imparato visite le musée Alfa Romeo