Callum Ilott offre à Ferrari un nouveau podium.

Deuxième manche de la saison 2021 des "Grands Prix virtuels", le Grand Prix de Grande-Bretagne a été riche en actions. Alexander Albon remporte l'épreuve sur la piste mais une pénalité de trois secondes offre la victoire sur un plateau à George Russell !

Lors de la course sprint, réunissant les pilotes esport, la Ferrari Driver Academy a une nouvelle fois fait preuve d'une belle pointe de vitesse. Brendon Leigh a triomphé, sa première victoire sous ses nouvelles couleurs, synonyme de pole position pour la course principale. Le Britannique étant parvenu à contenir Marcel Kiefer en fin de course.

Suite aux changements de pilotes entre les deux manches, c'est Callum Ilott qui a pris place dans la Ferrari au moment du départ de la course principale. Le vice-champion de Formule 2 avait l'avantage sur ses rivaux en début d'épreuve puisqu'il s'élançait avec les gommes tendres. 

En revanche, cette stratégie ne s'est pas révélée payante. Après les arrêts au stand, George Russell et Alexander Albon ont facilement effacé Ilott pour s'emparer de la tête de la course. Les deux hommes ne se sont pas lâchés jusqu'au drapeau à damiers. Une pénalité reçue par Albon pour avoir dépassé les limites de la piste a facilité le travail de Russell, le pilote Williams n'ayant pas besoin de le dépasser pour gagner !

Malgré une tentative fructueuse à quelques mètres de l'arrivée, le Thaïlandais a repris les commandes et a passé la ligne le premier. Mais une fois sa pénalité appliquée, la coupe du vainqueur a été remise à Russell. Le champion 2020 des Grands Prix virtuels n'a pas perdu de sa superbe et s'est imposé "à domicile" devant Albon, Ilott et les frères Fittipaldi, Pietro et Enzo.

Classement

Place Équipe Points Écart
1 Haas 57  
2 Ferrari Driver Academy 42 -15
3 Red Bull 39 -18
4 Williams 31 -26
5 Mercedes 22 -35
6 Alpine 6 -51
7 AlphaTauri 2 -55
8 McLaren 2 -55
9 Alfa Romeo 2 -55

La prochaine manche aura lieu dimanche 14 février. Sur le circuit d'Interlagos, la saison 2021 des Grands Prix virtuels arrivera à son terme et couronnera l'une des neuf équipes engagées cette année.