L'année 2020 fut difficile. Le marché automobile s'est écroulé, tout comme les ventes des constructeurs qui se relèvent peu à peu. Pour autant, le constructeur italien ne souhaite pas que ses salariés soient pénalisés. Même si les chaînes de production étaient à l'arrêt lors du premier confinement, ses salariés ne pouvant pas recourir au télétravail ont continué à toucher leur salaire

En avril 2021, les employés du constructeur au cheval cabré seront heureux de profiter d'une prime en reconnaissance de leur travail dans une année complexe frappée par l'épidémie de Covid-19. D'après nos confrères de Motor1 Italie, les employés encaisseront un total de 7526,14 € (soit 2100 € de plus que prévu par le contrat) ce qui représente une jolie petite somme.

L'an dernier, Ferrari a augmenté ses effectifs de 6,3 %. L'an prochain, le constructeur de Maranello accueillera 50 nouveaux employés dans l'usine de Maranello. Il faut dire que le constructeur a du pain sur la planche avec l'arrivée prochaine du Purosangue qui devrait booster ses ventes. 

Nous attendons également les Ferrari 812 GTO Coupé et Cabriolet, ainsi que la Ferrari à moteur V6 électrifié. Au cours des prochaines années, Ferrari lancera aussi un modèle 100 % électrique. C'est la promesse faite par la marque, ce modèle devrait arriver avant 2030. 

Pour rappel, en 2020, avec 9119 véhicules livrés, le prestigieux constructeur a réalisé un chiffre d'affaires de 3,46 milliards d'euros (en baisse de 10 % par rapport à 2019) et dégagé un bénéfice net de 609 millions d'euros (en baisse de 13 %). En 2021, Ferrari espère retrouver un peu de couleurs et table sur un chiffre d'affaires de 4,3 milliards d'euros.