Détrompez-vous, le Rosso Ferrari n'existe pas. De ses débuts en qualité de constructeur automobile, à la fin des années 1940, jusqu'à aujourd'hui, Ferrari a toujours eu recours à des nuances de rouge différentes. Et chacune d'entre elles a sa propre histoire.

Fil rouge

Les premières voitures construites par Ferrari, la 125 S et la 125 F1, étaient toutes deux de couleur bordeaux. Pourquoi ? À cette époque, chaque marque engagée en compétition devait arborer sa couleur nationale, le rouge foncé étant la couleur officielle des voitures italiennes. Une tradition que seule la Scuderia a continué à respecter malgré l'arrivée du sponsoring en Formule 1, dans les années 1960.

Parce que les Ferrari de course étaient obligatoirement rouges, les premiers modèles de route l'étaient également, bien que certaines autres teintes comme le jaune, le bleu et le blanc ont fini par s'imposer.

Au début des années 1990, 85% des modèles produits par Ferrari portaient une robe rouge. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, les clients choisissant désormais parmi une vaste gamme de couleurs. Pas moins de 9 teintes de rouge sont proposées aux clients via le configurateur Ferrari. Chacune de ces teintes possède sa propre histoire et elles sont devenues les signatures des modèles de route et de compétition du Cheval Cabré.

Rosso Corsa

Le rouge le plus célèbre et le plus populaire de la firme est le Rosso Corsa, souvent considéré comme la couleur officielle de Ferrari. La teinte est si emblématique que l'Agence spatiale européenne a embarqué un échantillon pour sa mission Mars Express, une sonde mise en orbite autour de celle que l'on appelle... la planète rouge !

Ferrari 248 F1

Rosso Scuderia et Rosso Dino

Le Rosso Corsa est un rouge pastel et, bien que les deux teintes soient étroitement liées, c'est le Rosso Scuderia qui est utilisé en Formule 1. Depuis 2019, les monoplaces italiennes sont peintes en rouge mat qui, au soleil, parait presque orangé. Ce n'est pas sans rappeler le Rosso Dino, la couleur officielle de la Dino 206 GT, qui se rapproche également du orange.

Les autres teintes

L'augmentation de la personnalisation offre aujourd'hui un choix élargi pour les clients Ferrari. Ainsi, de nouvelles couleurs rouges ont vu le jour pour le lancement d'un certain nombre de modèles de route. Citons par exemple les couleurs métalliques Rosso California, pour la Ferrari California, et Rosso Portofino, pour la Ferrari Portofino.

Ferrari Portofino
Ferrari Portofino
Ferrari California T
Ferrari California T

Même les nuances historiques changent avec les années. Ainsi, le Rosso Corsa Met a été lancé parallèlement à la Ferrari 488 GTB, en 2015. Il s'agit d'une alternative moderne au Rosso Corsa, sa teinte métallique devenant plus ou moins perceptible selon l'éclairage. Créé pour célébrer le 70e anniversaire du constructeur, en 2017, le Rosso 70 Anni a été vu pour la première fois sur la Ferrari 812 Superfast.

Le rouge passe au vert

Les récentes innovations de Ferrari vont bien au-delà des changements de teintes. En collaboration avec PPG, entreprise chimique, la firme a mis au point un système de peinture à basse température, faisant du Cheval Cabré le premier constructeur automobile au monde à adopter la nouvelle technologie Low Cure à couches transparentes, ce qui réduit la consommation énergétique.

Cette initiative n'est qu'une partie de ce que Ferrari accomplit dans le développement durable. Ses efforts dans la réduction de son empreinte carbone ont été salué dans le rapport de la CDP, en 2020. Et le constructeur se montre de plus en plus intéressé par les énergies vertes, en accélérant le développement de ses hybrides et en promettant une voiture 100% électrique avant la fin de la décennie.