La Ferrari Driver Academy est vice-championne.

La saison 2021 des Grands Prix virtuels de la Formule 1 vient d'arriver à son terme. Sur le circuit d'Interlagos, George Russell signe un nouveau succès de manière autoritaire, la victoire s'étant jouée dès le premier tour de course !

Rideau

Le Brésil accueillait la troisième et dernière course du calendrier virtuel de la Formule 1. À Interlagos, les pilotes esport se sont expliqués une ultime fois lors de la première course de la soirée du dimanche, décidant de la grille de départ pour la course principale. 

Dans son Alpine, Nicolas Longuet a magnifiquement résisté aux nombreuses attaques de la Ferrari de Brendon Leigh et a remporté la première manche, ce qui a permis au comédien et rookie Arnaud Tsamere de s'élancer depuis la pole position ! George Russell, vainqueur la semaine passée en Grande-Bretagne, ne partait que depuis la 14e place.

Mais deux incidents au premier virage ont permis au pilote Williams de fendre en deux le peloton. Envoyés en tête à queue, Arthur Leclerc et Nicolas Hamilton, tous deux frères des pilotes de Formule 1, ont semé le trouble. Sans lever le pied, Russell est parvenu à passer au travers de l'embouteillage et a gagné 11 positions en deux virages !

Une fois lancée, la machine Russell ne s'est jamais grippée. Le Britannique a rapidement pris la tête de la course pour ne jamais la quitter. Un triomphe très autoritaire pour le champion virtuel 2020. Malgré un départ depuis la première ligne, la Ferrari de Dino Beganovic n'accroche pas le podium, celui-ci étant complété par Enzo Fittipaldi et Alexander Albon.

Classement général

Haas remporte la deuxième saison des Grands Prix virtuels, son premier succès dans cette nouvelle discipline esport. Composée d'Enzo et Pietro Fittipaldi, l'écurie américaine a été la plus performante sur les trois courses de la saison. Malgré de bonnes qualifications, les différents pilotes Ferrari ne sont pas parvenus à confirmer lors des courses principales. La Ferrari Driver Academy accuse 23 points de retard sur la seule structure qui la devance, Haas.

Suite aux deux victoires successives de George Russell, Williams fait un bond dans le classement général et s'empare de la troisième place, au nez et à la barbe de Red Bull. Bien qu'elle domine le peloton sur les vraies pistes du globe, Mercedes est à la traîne dans le virtuel et n'occupe que la cinquième position.

Place Équipe Points Écart
1 Haas 85  
2 Ferrari 62 -23
3 Williams 57 -28
4 Red Bull 54 -31
5 Mercedes 28 -57
6 Alpine 10 -75
7 AlphaTauri 4 -81
8 McLaren 4 -81
9 Alfa Romeo 2 -83

Les Grands Prix virtuels étant terminés pour le moment, la prochaine étape du calendrier esport sera le F1 Esports Pro Championship, décelant les futurs talents qui auront l'opportunité de rouler en Pro Series quelques semaines plus tard.